Cameroun-Lutte contre Boko Haram : L’UE annonce un appui financier de 100 milliards de FCFA

 

L’Union européenne (UE) a annoncé, le 29 janvier 2018, qu’elle  a d’ores et déjà mobilisé une enveloppe de 100 milliards de francs CFA  pour appuyer la lutte contre la secte islamiste  Boko Haram, qui entretient l’insécurité au Nigeria et au Cameroun.

Cette enveloppe servira concrètement à l’appui à la sécurité, à l’aide humanitaire  et à la résilience socio-économique. 32,7 milliards de francs CFA, soit le tiers de l’enveloppe, seront mis à la disposition de la Force multinationale mixte (FMM), formée par les armées du Cameroun, du Niger, du Nigeria et du Tchad  qui luttent contre les terroristes dans la zone du lac Tchad.

L’Union européenne s’aligne ainsi sur les nombreuses autres initiatives  prises antérieurement par certains Etats et organisations. En effet, en janvier 2017, la Russie accordait au Cameroun une importante aide militaire constituée d’armements et de systèmes sophistiqués  pour l’appuyer   dans la lutte contre le groupe terroriste Boko Haram dans la partie septentrionale du pays.

La volonté de l’Allemagne de soutenir le Cameroun dans la lutte contre le terrorisme s’est manifestée en novembre 2014. Ce pays a mis à la disposition du Cameroun un parc de 120 véhicules militaires. De même, en décembre 2015, la France remettait au Cameroun un don de matériels militaires destiné aux unités spéciales des  forces de défense engagées dans la croisade contre Boko Haram. Un geste qui venait s’ajouter à ceux  d’autres pays amis du Cameroun comme les Etats unis d’Amérique, la Chine,  Israël et de l’Union africaine.

L’armée camerounaise affronte les membres de la secte Boko Haram pour la première fois le 02 mars 2014 dans la localité de Fotokol, département du Mayo Sava, région de l’Extrême-Nord. Depuis lors, le Cameroun a pu, avec l’aide de ses partenaires, réduire de manière significative  les agressions des terroristes de Boko Haram qui, de plus en plus, utilisent les techniques des kamikazes pour réaliser des coups d’éclat sporadiques sur le terrain.

J. KOMA

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

neuf − 3 =