Cameroun : la Secrétaire générale du Commonwealth en séjour à Yaoundé jusqu’à vendredi

 

Arrivée au Cameroun ce lundi soir et accueillie à l’aéroport international de Yaoundé-Nsimalen par le Premier ministre Philemon Yang, Madame Patricia Scotland, Secrétaire générale du Commonwealth, sera reçue en audience par le président Paul Biya ce mardi en mi-journée. Le chef de l’État et Madame Chantal Biya vont, par la suite, offrir un déjeuner en l’honneur de leur hôte.Selon un communiqué du Directeur du Cabinet civil, Martin Belinga Eboutou, la Secrétaire générale du Commonwealth arrive à Yaoundé à l’invitation du chef de l’État camerounais, Paul Biya.

Pendant son séjour qui va aller jusqu’à vendredi prochain, outre l’audience que va lui accorder le chef de l’État, Patricia Scotland va rencontrer un certain nombre de personnalités parmi lesquelles les présidents de l’Assemblée nationale et du Senat, des membres du gouvernement, les présidents de la CONAC et d’Elecam, le président de la Commission de promotion du bilinguisme et du multiculturalisme, ainsi que les responsables des partis politiques représentés à l’Assemblée nationale.

Avant de fouler le sol du Cameroun, Patricia Scotland a déclaré : « J’attends avec impatience ma première visite au Cameroun en tant que Secrétaire Générale. En tant que membre estimé de notre famille du Commonwealth, cette visite me permettra non seulement de mieux connaître le pays et ses habitants, mais surtout de discuter des moyens concrets par lesquels le Commonwealth peut soutenir les efforts du Cameroun pour relever les défis urgents auxquels il est confronté ».

En effet, la Secrétaire générale du Commonwealth arrive au Cameroun au moment où le pays doit faire face à un certain nombre de défis en tête desquels la crise sociale dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest. A ce sujet, Patricia Scotland a, il y a environ un mois, lancé un appel pour la paix, l’unité et la non-violence au Cameroun en raison de la persistance de cette crise, se disant « particulièrement préoccupée par tout ce qui se passe dans les régions du Sud-Ouest et du Nord-Ouest du Cameroun ». La secrétaire générale du Commonwealth avait alors exhorté le gouvernement camerounais et toutes les autres parties prenantes à faire usage de la paix et des moyens constructifs pour mettre fin aux violences sur le terrain.

Autres défis qui ne manqueront pas d’intéresser Mme Scotland, la menace terroriste de la secte nigériane Boko Haram à l’Extrême-Nord du Cameroun et l’afflux des réfugiés centrafricains à sa frontière occidentale. Par ailleurs, Yaoundé prépare pour l’année 2018 un certain nombre de compétitions électorales parmi lesquelles l’élection présidentielle.

Le Cameroun est devenu le 52e membre du Commonwealth le 16 octobre 1995.  Depuis cette date, les relations entre Yaoundé et le Commonwealth se sont développées et renforcées.

Moane Ehindi

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

14 + 11 =