Cameroun – Retour à la normale dans le réseau Orange

 

L’accès de la fibre optique par l’opérateur de téléphonie mobile Orange Cameroun a été rétabli le 7 octobre en fin de journée. C’est le constat fait par la filiale camerounaise de l’opérateur français Orange.

Samedi dernier, dans un SMS envoyé à ses clients, Orange expliquait que les problèmes de communication sur son réseau étaient dus à « des ruptures de service sur la fibre optique ».  En effet, Camtel, gestionnaire de l’infrastructure de fibre optique nationale, s’est appuyée sur une dette présumée d’1,6 milliard de F CFA pour restreindre la capacité data sur fibre optique d’Orange, le 6 octobre. Ce qui a entrainé des problèmes durement ressentis par les clients d’Orange Cameroun.

La correspondance du DG de Camtel, datant du 26 septembre dernier adressée à la direction générale d’Orange Cameroun, dont a pu se procurer la presse, sonnait à cet effet comme une mise en demeure : « Je vous adresse une ultime et itérative demande de paiement sous huitaine, soit au plus tard le jeudi 05 octobre 2017, étant entendu que passé ce délai, Camtel reprendra son entière liberté d’action et ne répondra pas de quelques désagréments qui pourraient en résulter… », a menacé Nkoto Emane.

En guise de réponse à cette situation, les services de communication de la filiale camerounaise de l’opérateur français Orange déclarent le 8 octobre : « Elle [Orange] remplit ses obligations contractuelles, et n’a pas à ce jour de facture échue impayée vis-à-vis de ce partenaire [Camtel] ». L’opérateur poursuit : « Comme dans toute relation y compris commerciale, des différends peuvent surgir, des contestations peuvent exister. ».

Mais, estime Orange, ces différends doivent être traités en bonne intelligence et dans le cadre des dispositions légales et /ou réglementaires existantes dans le pays, dispositions qui doivent s’imposer à tous.

Les deux entreprises ont-elles trouvé un terrain d’entente? Aucune information n’a pu être donnée par l’une ou l’autre partie. Toujours est-il que le 7 octobre en fin de journée, selon le constat même de l’opérateur de téléphonie mobile mis en accusation. Orange note le retour normal du fonctionnement de certains de ses services qui avaient fait l’objet de fortes perturbations. En l’occurrence, l’interruption de plusieurs liaisons de transmission en fibre optique sur l’ensemble du territoire national.

Moane Ehindi

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

5 × quatre =