FODIAS : la diaspora camerounaise se mobilise au Canada

 

Dans le cadre de la première édition du Forum de la diaspora (FODIAS) organisée par le gouvernement camerounais du 28 au 30 juin 2017 à Yaoundé, le Haut-commissaire du Cameroun au Canada S.E.M ANU’A-GHEYLE Solomon AZOH-MBIa convié les leaders de la communauté à une rencontre le 23 février dernier à Ottawa afin de leur présenter les termes de participation à l’évènement et de discuter de la meilleure stratégie à adopter pour une forte représentation du Canada au FODIAS.

Sous le thème « le Cameroun et sa diaspora : agir ensemble pour le développement de la nation », le gouvernement camerounais sous le haut patronage de son Excellence Paul Biya, a pour objectif de créer à travers ce Forum, une synergie entre les Camerounais qui résident à l‘extérieur des frontières et ceux qui vivent au pays. De créer ainsi des projets qui aboutiront à des programmes et à la création d’emplois, et surtout d’augmenter l’intérêt des Camerounais de la diaspora d’investir dans leur pays d’origine.

Le haut-commissaire du Cameroun au Canada a loué cette décision qui montre l’importance que le gouvernement accorde désormais à la diaspora. « C’est une initiative novatrice qui ne peut ramener que du positif pour le développement économique du pays» affirme-t-il pendant la rencontre. En tant que représentant du gouvernement camerounais, a-t-il ajouté, il reçoit régulièrement dans son bureau des idées de projets venant de la diaspora et il a compris l’importance d’appuyer ce genre d’initiative.

Secteurs visés

Ce Forum s’adresse à toutes les personnes d’origine ou de nationalité camerounaise vivant à l’extérieur des frontières du Cameroun. Les participants devront soumettre au préalable leur candidature en vue de l’exposition ou de la présentation d’un projet novateur.  Les projets devront essentiellement être orientés vers des domaines stratégiques ciblés par les principaux secteurs de développement :

 – Santé

– Sécurité sociale

–  Éducation et formation

–  TIC et économie verte

–  Économie, Finance et développement immobilier

–  Arts, culture et tourisme

– Communication et Relation Publique.

Les entrepreneurs ou porteurs de projets pourront, durant le FODIAS, assister aux ateliers, détenir des stands d’exposition, assister à des conférences, à des réunions, à des rencontres B2B et à des rencontres Governement to Business (G to B).

Sollicitation du Gouvernement camerounais

Plusieurs points ont été soulevés lors de la réunion d’Ottawa par les leaders de la communauté camerounaise au Canada concernant leurs préoccupations sur le dépôt des candidatures et l’implication du gouvernement pour l’élaboration et la mise en œuvre de ces projets sur le terrain.  Ne faudrait-il pas repousser la date du dépôt de candidatures? Le gouvernement ne devait-il pas adopter des mesures incitatives pour les porteurs de projets de la diaspora?

Ils ont également tenu à souligner que la diaspora fait face à des difficultés administratives comme le problème de la double nationalité qui n’est pas encore résolu au Cameroun, qui freinent la mise en œuvre des projets des ressortissants. Pourtant, ce ne sont pas les projets, les idées et l’envie d’investir au Cameroun qui font défaut.

Si M. Solomon AZOH-MBI a promis de transmettre aux autorités camerounaises les attentes de la diaspora du Canada vis-à-vis du Forum, il a demandé en retour aux présidents d’associations de lui présenter bientôt la liste des participants intéressés au FODIAS et un résumé de leurs différents projets.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

14 + dix-sept =