La situation bancaire au Cameroun est satisfaisante

 

C’est ce qu’a indiqué le gouverneur de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC) Lucas Abaga Nchama, au terme des travaux de la première réunion du Comité de stabilité financière en Afrique centrale (CSF-AC).

Cette assurance du patron de la banque centrale intervient au moment où certaines informations font état d’une éventuelle difficulté dans ce secteur.

«La situation du secteur bancaire camerounais, jusqu’au mois de juillet dernier, est globalement satisfaisante. La plupart des banques respectent les ratios prudentiels », a déclaré le gouverneur de la BEAC.

D’après ces derniers, « la situation à la Société nationale de raffinage (SONARA) ne peut pas mettre à mal le secteur bancaire camerounais», contrairement à ce que certains journaux ont rapporté ces derniers temps.

Une information liée entre autre autres, aux difficultés rencontrées dans le projet de modernisation et d’extension de l’unique raffinerie du pays, qui nécessite plus de 650 milliards de francs CFA d’investissement, dont plus de 300 milliards de francs CFA ont été mobilisés pour la première phase des travaux.

Par ailleurs, la Caisse de stabilisation des prix des hydrocarbures (CSPH) a indiqué que le dette de l’Etat du Cameroun vis-à-vis de la SONARA s’élève au 31 août 2014 à 266 milliards de francs CFA.

Signature : APA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

16 − douze =