Paul Biya présente le potentiel économique du Cameroun au patronat italien

 

(Agence Ecofin) – En visite d’Etat en Italie depuis le 20 mars, Paul Biya, le président du Cameroun a rencontré le patronat italien le 22 mars dans le cadre d’un forum économique.

L’occasion a été ainsi donnée à M. Biya de présenter le potentiel économique du Cameroun aux hommes d’affaires italiens. « Nous sommes un pays qui a essayé, malgré la crise économique, de conduire une économie qui est résiliente et qui tient. 5% de taux de croissance, une inflation autour de 2 et une dette qui est tout de même assez contrôlée puisqu’elle est autour de 28% du PIB. C’est une économie libérale. Les investisseurs peuvent rapatrier les bénéfices sans entraves. », a déclaré le chef de l’Etat.

Au Cameroun, a indiqué Paul Biya, il y a ce que l’on appelle le dialogue structurel entre le secteur privé et le gouvernement. C’est-à-dire que périodiquement, les hommes d’affaires rencontrent les ministres en charge de l’Economie, des Finances, des différents secteurs pour régler les différents problèmes qui pourraient retarder le développement. Ce qui est une bonne initiative parce que cela permet d’éviter les lenteurs administratives, a vanté le président camerounais.

Toujours selon le président de la République, le Cameroun a mis également sur pied des institutions pour combattre la corruption, les détournements de deniers publics, toutes ces dérives qui sont assez embarrassantes dans la marche des économies. « Evidemment, le climat des affaires a été amélioré, et il y a encore des choses à faire. Mais les entreprises de votre pays que j’ai entendues ici n’ont pas attendu que tout soit parfait. Elles sont venues et je les remercie pour ce courage et cette confiance », a précisé le numéro 1 camerounais. Avant d’ajouter : « S’il y a des problèmes, nous sommes disposés à les résoudre. Je suis aussi pour que des forums ou des voyages d’études des milieux d’affaires viennent au Cameroun pour voir les perspectives d’investissement ».

Sylvain Andzongo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

3 × 2 =