Salon international de l’artisanat de Yaoundé : La quatrième édition s’ouvre le 20 février prochain

 

La quatrième édition du Salon international de l’artisanat du Cameroun (SIARC) se tient du 20 février au 1er mars 2014. C’est ce qu’a annoncé Laurent Serge Etoundi Ngoa, le ministre camerounais des petites et moyennes entreprises, de l’économie sociale et de l’artisanat. C’était au cours d’une conférence de presse donnée le 12 février dernier à Yaoundé.

Cette édition du SIARC, placée sous le thème « Artisanat camerounais et décentralisation : enjeux et défis », se déroulera sur le site de la foire de Tsinga dans la ville de Yaoundé. Un choix qui, aux dires du ministre Etoundi Ngoa, est dicté par la volonté des organisateurs de favoriser la participation d’un maximum d’exposants. En effet, 800 stands seront disponibles pour accueillir des exposants venus du Cameroun, d’Afrique et d’ailleurs. Des exposants de 19 pays sont en effet attendus à Yaoundé à cette occasion ; neuf d’entre eux ont déjà confirmé leur participation, a dit le ministre des petites et moyennes entreprises. Les exposants camerounais pour leur part ont été sélectionnés au cours de salons qui se sont tenus l’année dernière dans les régions à travers le pays. Le gouvernement, a-t-on appris, a déboursé la somme de 700 millions de F CFA, un argent qui servira, entre autres, à prendre en charge le transport et le séjour des artisans locaux.

Le SIARC est une opportunité donnée aux artisans d’exposer leur savoir-faire, développer des contacts d’affaires, examiner et proposer des solutions aux problèmes auxquels l’artisanat, secteur potentiellement créateur d’emplois et de richesses, fait face. Aussi, en plus des expositions de l’artisanat, seront organisés des ateliers et des forums de réflexion qui permettront de partager les expériences et de chercher les voies et moyens d’améliorer le secteur de l’artisanat. Les trois premières éditions du SIARC, tenues devant le musée national et à l’esplanade de l’Hôtel de Ville de Yaoundé, ont connu un succès certain.

Marc OMBOUI
Cameroon Report

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

17 + neuf =