Titres BEAC : Cameroun et Gabon bougent

 

Les deux pays sont présents sur le marché des titres publics de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC) qui abrite pour la première fois depuis son lancement en décembre 2011, deux séances d’adjudication sur des titres émis le même jour par deux pays différents.

Ces États, qui se positionnent comme les principaux animateurs de ce marché des capitaux, tenteront de mobiliser chacun 10 milliards de francs CFA par émission de Bons du Trésor assimilables (BTA) à treize semaines pour le Gabon et à vingt-six semaines pour le Cameroun.

La tâche s’annonce rude d’autant que 9 des 11 banques agréées comme Spécialistes en valeur du Trésor (SVT) par le Gabon figurent aussi parmi les 13 SVT agréés pour la même opération par le Cameroun.

Sur la base des performances antérieures des deux pays sur ce marché, les titres camerounais sont généralement mieux cotés que ceux du Gabon et cela pourrait encore se vérifier lors de l’opération en cours, car officiellement, 85 pour cent des souscriptions aux titres émis sur ce marché proviennent des institutions ou des opérateurs économiques camerounais.

Le Cameroun revendique un peu plus de 40 pour cent du tissu économique de la zone CEMAC (Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale) devant le Gabon.

Source : APA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

quatre × 1 =