Port de Kribi : Course à la gestion du terminal de conteneur

 

Trois multinationales ont été présélectionnées pour l’exploitation et le développement du terminal à conteneurs du Complexe industrialo-portuaire de Kribi (CIPK) dans le Sud du Cameroun au terme d’un appel d’offre international selon une décision du Premier ministre, chef du gouvernement, Philémon Yang.

Il s’agit entre autres, du Groupement Bolloré/CMA/CHEC/, de l’AMP Terminals BV et ICTSI INC qui vont recevoir « dix jours après publication du présent communiqué, des lettres de notifications par le Comité de pilotage indiquant les modalités pratiques dudit dialogue ».

Le groupe Bolloré fait partie d’un consortium avec le Chinois CHEC (China Harbour) qui a construit le premier terminal à conteneurs du port de Kribi et le CMA CGM est le seul armateur qui développe une politique volontariste de transbordement en Afrique Centrale et apporte l’assurance d’un trafic vers Kribi, essentielle pour ce projet en « greenfield ».

Pour ce qui est de l’exploitation du terminal à conteneurs du port de Douala, celle-ci est assurée par le consortium Bolloré/AMPT sous le label de la Douala international terminal (DIT).

Source : APA

Une pensée sur “Port de Kribi : Course à la gestion du terminal de conteneur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

8 + 18 =