20 mai 2017 à Yaoundé: dans la ferveur patriotique et sous le signe du vivre-ensemble

 

Le chef de l’Etat, Paul Biya, a présidé ce jour, au boulevard du 20 mai à Yaoundé, la 45ème   édition de la fête nationale du Cameroun. Une cérémonie empreinte de solennité et de ferveur patriotique. Au-delà de la manifestation de l’attachement des Camerounais à leur nation et à son unité, cette célébration  a aussi donné l’occasion au chef de l’Etat de communier avec son peuple.

Le boulevard du 20 mai à  Yaoundé a accueilli ce jour le défilé civil et la grande parade militaire  organisés à l’occasion de la célébration du 45ème anniversaire de l’Etat unitaire. L’événement était placé sous la présidence du chef de l’Etat Paul Biya qui, pour la circonstance, était accompagné de son épouse, Chantal Biya.

En plus des grands corps de l’Etat, le tout Yaoundé politique, administratif et diplomatique était présent à cette célébration qui s’est déroulée en deux principaux temps. Après l’arrivée du président Paul Biya, à 10H, et son installation à la tribune d’honneur, l’on a assisté à la parade militaire. Se sont ainsi succédées devant la tribune officielle, dans un ordre et une discipline remarquables, la Garde présidentielle, les différentes composantes de l’armée et de la gendarmerie, la police, la douane, l’administration pénitentiaire, etc.   Le chef de l’Etat camerounais a suivi, debout, cette partie du défilé, en même temps que tous les dignitaires de la république présents à la tribune d’honneur, le corps diplomatique et tous les invités.

Devait suivre le défilé monté et motorisé. Cette première partie du défilé a permis aux diverses forces de l’ordre et de défense de démontrer leur puissance de feu, prêtes à parer à toute éventualité.

La parade militaire  a fait place au défilé civil qui a vu passer les étudiants des institutions supérieures de la ville de Yaoundé, les élèves des établissements scolaires du secondaire et du primaire. Sont venus par la suite, les partis politiques représentés au Parlement, avec un passage remarqué du rassemblement démocratique du peuple camerounais (RDPC), le parti majoritaire au Cameroun. Absence toute aussi remarquable, celle du SDF, le principal parti d’opposition, qui a appelé au boycott de de cette manifestation.

A noter pendant ce défilé, les messages portés par divers défilants à travers des chants patriotiques pour la promotion de la paix, de l’unité et du vivre-ensemble. Les banderoles déployées indiquent clairement en anglais et en français l’attachement des Camerounais à la paix et à l’unité, gages de progrès de leur pays. Des messages qui, on peut aisément le comprendre, sont les bienvenus dans le contexte actuel marqué par la « crise anglophone ».

Au final, le boulevard du 20 mai n’a jamais aussi bien porté son nom. Après plus de deux heures de défilé, le président de la République a quitté le boulevard du 20 mai visiblement fier et heureux du succès qu’a connu cette manifestation.

Moane Ehindi

 

Une pensée sur “20 mai 2017 à Yaoundé: dans la ferveur patriotique et sous le signe du vivre-ensemble

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

deux + vingt =