Frontières du Cameroun : la nouvelle politique

 

La célébration de la 7è édition de la journée africaine des frontières a permis au gouvernement camerounais de promouvoir sa politique nationale des frontières.

La question des frontières a été au cœur de l’actualité institutionnelle cette semaine. En effet, les journées du 6 et 7 juin ont rassemblé les acteurs et les experts des questions frontalières. Mardi, au ministère de l’administration territoriale, les acteurs de ce dossier étaient en formation. Ce même jour, l’ENAM a abrité une table ronde sur le thème : la frontière comme espace intégré de développement. Le savoir faire des fonctionnaires camerounais sur le sujet a été suffisamment mis en exergue.

Le Cameroun dispose désormais d’une vision claire sur cette comlpétence.  Une commission nationale des frontières est active.  L’affaire Bakassi a poussé le gouvernement à prendre en main la délimitation et la démarcation des frontières. Parallèlement à ce défi, leur sécurisation se met en place de manière progressive sur le terrain. Les autres axes envisagés sont la coopération transfrontalière et de la mise en valeur des zones frontalières.

Autour du lac Tchad, les travaux d’abornement  concernent le Cameroun, le Nigéria, le Niger et le Tchad. Un comité de réhabilitation et de densification supervise cette activité.  Parallèlement, le gouvernement a initié la mise en place de commissions bilatérales pour la démarcation de frontières terrestres avec les pays voisins. Avec le Nigeria et la Guinée Equatoriale, la démarcation concerne aussi la frontière maritime

Intervenant au cours d’une cérémonie solennelle, le ministre Réné Emmanuel Sadi a expliqué la vision des pouvoirs publics quant à l’avenir des frontières internationales du Cameroun. La loi d’orientation et d’aménagement du territoire consacre les zones frontalières comme des  espaces d’aménagement spécifiques. Il sera donc question de développer et de valoriser chaque frontière en fonction de ses spécificités.

Globalement, le Cameroun partage 4591 km de frontière avec ses six voisins que sont le Gabon, le Congo, la Guinée Equatoriale, le  Tchad, la république centrafricaine et Le Nigéria. Les plus longues frontières terrestres sont partagées avec le Nigeria (1690 Km), le Tchad, 1094 Km et la RCA (797 km).  Le Cameroun partage des frontières maritime avec le Nigéria et la Guinée Equatoriale. On peut aussi parler de frontières lacustres avec le Tchad et le Nigéria.

Sango Longue

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

4 × 4 =