Peter Mafany Musonge appelle les anglophones à la patience

 

La commission Musonge, chargée de promouvoir  le bilinguisme et le multiculturalisme fait depuis lundi le tour des grandes institutions de l’État camerounais.

Ce lundi la commission Musonge a réalisé les deux premières étapes de son tour des institutions. Une première rencontre a eu lieu d’abord au sénat avec le président Marcel Niat Njifenji. Une deuxième rencontre s’est déroulée ensuite dans l’après-midi avec Cavaye Yeguié Djibril, le président de l’Assemblée Nationale. Peter Mafany Musonge a présenté tous les membres de la commission aux présidents des deux chambres qui composent le parlement au Cameroun. Il a également indiqué que la commission etait devenue opérationnelle au cours du mois de juillet dernier.  Un appel a donc été lancé aux représentants du peuple pour leur implication dans la promotion du bilinguisme et du vivre ensemble dans leurs circonscriptions et dans l’ensemble du pays.

La situation actuelle dans les régions du Nord et du Sud-Ouest s’est aussi imposée dans les échanges. Elle a même focalisé l’attention devant les micros et les caméras de la presse.  Le président de la Commission nationale de promotion du bilinguisme et du multiculturalisme exhorte tous les Camerounais au calme et à la responsabilité. Il demande d’éviter des actions qui pourraient conduire à la destruction de tout ce qui a été déjà construit. S’adressant particulièrement aux populations des régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, Peter Mafany Musonge affirme que leurs doléances ont été entendues. Elles sont en cours de traitement. Il leur recommande donc de faire preuve de patience. Les réponses adéquates suivront.

Le tour des institutions républicaines se poursuit ce mardi. La commission Musonge sera dans les services du Premier ministre. Les 15 membres vont avoir une séance de travail avec le chef du gouvernement Philémon Yang. Après demain mercredi, cette tournée va se poursuivre à la Cour Suprême. La Commission nationale de promotion du bilinguisme et du multiculturalisme est aussi attendu, le même jour, au conseil économique et social. Cette première sortie de la commission s’effectue après la tenue de deux sessions. Un plan d’action a déjà été adopté. La Commission a également reçu des Camerounais pour  enregistrer leurs suggestions. Ils ont fait des propositions pour la promotion du bilinguisme, du multiculturalisme et du Vivre ensemble au Cameroun.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

sept + sept =