Paul Biya en campagne pour son pays en Italie

 

En répondant à l’invitation de son homologue italien, le chef de l’État camerounais est en quête de financements et d’investisseurs pour porter les ambitions du Cameroun.

Il n’avait plus quitté le Cameroun depuis le mois d’octobre dernier, malgré les interpellations d’un certain nombre de points de son agenda international.  Après la gestion des suites de la catastrophe ferroviaire d’Eseka, Paul Biya a choisi de suivre de près la crise qui affecte les régions anglophones du Cameroun. C’est après avoir mis en place les mécanismes les plus poussés de sortie de crise et de recherche de solutions structurelles, que le président de la République du Cameroun a consenti à répondre à l’invitation du président italien. Une invitation clairement formulée lors de sa visite d’État à Yaoundé en mars 2017. Pour le président camerounais, cette visite s’inscrit dans une recherche de partenaires pour les nombreux projets en attente de financements au Cameroun. Ce sont ces intérêts majeurs de l’avenir du Cameroun qui orientent le séjour romain de Paul Biya.

Après l’accueil ce lundi au palais présidentiel italien, le président Paul Biya va faire le tour de quelques grandes institutions de la République italienne. Une visite dans l’État du Vatican est aussi envisagée. Cette visite comporte également un important volet économique.  Après les accords signés à Yaoundé il y a un an, l’heure est à la concrétisation. On devrait s’attendre à des résultats encore plus concrets. Du 12 au 16 février dernier, le vice-ministre italien de la coopération internationale a séjourné au Cameroun pour suivre les engagements pris lors de la visite du président italien à Yaoundé. Avec les autorités camerounaises, l’ambassadeur d’Italie s’est investi dans ce suivi.  Les ministres camerounais signataires de ces accords avec les Italiens en mars 2016 font partie de la suite officielle du président camerounais.  On retrouve ainsi les ministres responsables de l’économie, des travaux publics (infrastructures), de l’enseignement supérieur (universités) et du budget.

Membre du G8, pilier de la zone euro, l’Italie est un partenaire idéal pour le Cameroun. Avec son économie basée sur quatre millions de PME et son système éducatif solide, l’Italie peut servir de modèle au Cameroun dans la structuration de son émergence. Le Cameroun intéresse les Italiens depuis plusieurs décennies.  La dernière manifestation de cet intérêt est la mission économique italienne, forte de plus de 70 entreprises, qui a pris part à l’édition 2017 du salon Promote au palais des congrès de Yaoundé. Le forum économique Cameroun Italie  organisé à cette occasion, a laissé entrevoir les immenses possibilités de coopération entre les deux pays. Près de 150 entreprises et institutions ont activement pris part à cette opération. L’Italie a été l’une des premières nations à annuler la dette du Cameroun. Elle mène sur place une coopération diversifiée que les deux parties pourraient intensifier. En échange,  des entreprises italiennes prospèrent au Cameroun. C’est une entreprise italienne qui va relever le défi de construire avant 2019 le plus grand stade du Cameroun pour la prochaine CAN de football.

Elvis Mbimba

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

trois − 1 =