Cameroun: le gouvernement camerounais satisfait du FODIAS 2017

 

Ce sentiment général sur le FODIAS 2017, a été confirmé dimanche sur la CRTV par le ministre des relations extérieures. Lejeune Mbella Mbella s’exprimait dans l’émission Dimanche Midi.

Le comité d’organisation du FODIAS 2017 annonce plus de 400 participants de la diaspora. Des hommes et des femmes qui sont venus de 28 pays différents. Cinq pays africains étaient représentés. C’est le ministre des Relations extérieures qui l’a affirmé ce dimanche dans le grand magazine d’actualité de l’antenne radio de la CRTV.

La plus institutionnelle des recommandations est la proposition de la création d’un secrétariat d’État chargé de la diaspora. La mise en place d’une structure de suivi de la mise en œuvre de ces résultats du FODIAS 2017 est attendue. On préconise déjà l’organisation d’un tel forum tous les deux ans. L’urgence pour le ministère des Relations extérieures, c’est finaliser la banque des données des compétences et catégories socio-professionnelles de la diaspora.

Au FODIAS 2017, il y a eu du concret. C’est le cas de cette lettre d’intention du PARI JEUDI signé entre le ministre de la Jeunesse et de l’Éducation civique et les représentants de la Cameroon-Usa diaspora. C’est un engagement pour un meilleur encadrement des jeunes diplômés qui choisissent le retour vers le pays. Parallèlement, le ministre du Travail et de la sécurité sociale a reçu un groupe de Camerounais qui souhaitent s’informer sur un éventuel dispositif de sécurité sociale à mettre en place.

Pour revenir aux résultats du FODIAS, il faut retenir l’idée d’un fonds d’appui aux investissements des Camerounais de la diaspora. Les facteurs favorables concernent la construction d’une identité digitale du Cameroun, d’un système fiable d’accès à l’information et d’une simplification des procédures au profit des Camerounais de la diaspora. Sur certains aspects sectoriels, l’organisation plus rationnelle doit aboutir à la disponibilité des données et l’accessibilité aux financements.

Pour le ministre Lejeune Mbella Mbella, il y aura un changement d’appréciation des questions relatives à la diaspora.  Le ministre des Relations extérieures est convaincu que des projets plus importants découleront du forum.  Il promet que toutes les préoccupations exprimées au FODIAS 2017 seront transmises au chef de l’État, y compris celle relative à la double nationalité. Il simplifie l’impact que les appels au boycott ont pu avoir sur la tenue de cet évènement.

Sango Longue

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

3 × trois =