Gendarmes et soldat tués par les sécessionnistes : l’hommage de la Nation

 

Le chef de l’État a réitéré ses condoléances aux familles des trois gendarmes et du soldat brutalement assassinés entre le 6 et le 10 novembre dans les régions du Nord-ouest et du Sud-ouest. Ces personnels morts en service commandé ont, à cette occasion, eu droit aux honneurs militaires.C’était au cours d’une cérémonie solennelle d’hommage organisée ce vendredi à Bamenda sous la présidence de M. Jean Baptiste Bokam, secrétaire d’État à la Défense en charge de la gendarmerie, représentant du chef de l’État.

Jean Baptiste Bokam a, par ailleurs décerné aux défunts, à titre posthume, la médaille de la vaillance. La cérémonie s’est déroulée en présence de nombreuses personnalités, parmi lesquelles, M. Bernard Okalia Bilai, gouverneur de la région du Sud-ouest, et M. John Fru Ndi, chairman du Social Democratic Front.

Les dépouilles ont été remises à leurs familles aux d’inhumation.

En rappel, deux gendarmes, le maréchal de logis chef HINMA René de la Compagnie de gendarmerie de Bafia et de l’élève-gendarme SALI David encore à l’École de Gendarmerie, en renfort à Bamenda, avaient été tués dans la nuit du 8 novembre à Bamenda.

Deux jours plus tôt, le gendarme Major DJONLAÏ Bienvenu de l’Escadron de Bafoussam avait été fusillé par des assaillants qui tentaient de mettre le feu au lycée technique de Jakiri. Son arme avait aussi été emportée.

A la suite de cet acte barbare, six suspects ont été arrêtés et deux autres neutralisés à Misaje, près de la frontière avec le Nigeria.

Quant au soldat de 2e classe, YAYA Emmanuel, son corps sans vie avait été retrouvé un matin dans la petite localité d’Akwem, situé à une vingtaine de kilomètres de l’arrondissement de Mamfé, département de la Manyu dans la région du Sud-ouest.  Il a été égorgé dans la nuit du 9 au 10 novembre 2017. Le soldat atrocement tué était en service au 22e bataillon d’infanterie motorisée. Son arme aurait été emportée par les assassins.

Moane Ehindi

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

treize − un =