Cameroun – Jeunesse : Fadimatou Iyawa, la nouvelle présidente du bureau exécutif du CNJC installée ce vendredi

 

 

La nouvelle présidente du bureau exécutif du Conseil National de la Jeunesse du Cameroun (CNJC) sera officiellement installée ce vendredi 6 avril 2018 au cours d’une cérémonie solennelle. Fadimatou Iyawa Ousmanou remplace à ce poste Jean Marc Afesi Mbafor qui siège désormais au sein de la Commission nationale pour la promotion du bilinguisme et du multiculturalisme.

Fadimatou Iyawa Ousmanou a été élue pour trois ans au cours d’une assemblée générale tenue du 31 mars au 1er avril 2018 à Yaoundé. Les délégués venus des dix régions du Cameroun ont pris part à ces assises dont le point culminant était l’élection au scrutin de liste d’un nouveau bureau exécutif du CNJC.

Plusieurs candidatures ont été enregistrées à cette occasion. Mais après l’élimination de quelques pour « identités multiples », seuls trois candidats ont été retenus. A la fin, c’est la liste a de Fadimatou Iyawa Ousmanou qui l’a emporté avec 20 voix (45,45%%), devant la liste C, !7 voix (36,43%) et la liste B, 6 voix (13,63%). Les observateurs s’accordent à dire que Fadimatou Iyawa a battu ses challengers grâce à un programme bien élaboré.

Ingénieure informaticienne âgée de 25 ans et s’exprimant parfaitement en français et en anglais, la nouvelle présidente du Conseil National de la Jeunesse du Cameroun est originaire de la région de l’Adamaoua. On présente Fadimatou Iyawa Ousmanou à la fois comme une jeune dame dynamique et à la tête bien faite. Elle est la troisième personnalité après Abdoulaye Abdoulrazack et Jean Marc Afesi Mbafor à présider aux destinées du CNJC.

La création du CNJC découle du décret présidentiel de 2005 organisant le ministère de la Jeunesse (MINJEUN). Le MINJEUN est, selon les termes de ce décret, chargé d’organiser les mouvements de jeunesse afin d’impulser et de soutenir la solidarité nationale et internationale par et pour les jeunes. Le CNJC voit ainsi le jour le 19 décembre 2009 avec l’élection du tout premier bureau au niveau national.

Structure fédérative des associations et mouvements de jeunesse, le CNJC a pour but de porter auprès des pouvoirs publics, les aspirations et les préoccupations de cette catégorie sociale.

Marc OMBOUI

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

trois × quatre =