Cameroun-Lutte contre le terrorisme : retour massif des ex-Boko Haram dans leurs villages

 

Selon le reporter du quotidien Cameroon Tribune qui s’est rendu dans la localité de Kolofata, hier grand terreau des adeptes de la secte terroriste Boko Haram dans la région de l’Extrême-nord, on enregistre un retour massif des ex-Boko-Haram.

Estimés à plus d’une centaine, ces ex-combattants de la nébuleuse Boko Haram, originaires du département du Mayo Sava, ont décidé de rompre avec les sales besognes aux côtés des forces de destruction, pour se consacrer aux activités normales.

Au cours d’une séance de travail organisée à l’hôtel de Ville de Mora, le gouverneur de la région de l’Extrême-nord, Midjiyawa Bakari, a félicité ces « Boko Haram repentis » pour leur décision de retourner au bercail après qu’ils ont constaté que les trésors que leur faisaient miroiter les terroristes n’étaient que des chimères.

A travers leur porte-parole, ces jeunes repentis ont remercié le chef de l’Etat, Paul Biya, qui a bien voulu leur tendre  la main après ces moments d’égarement dans les rangs des membres de la secte  terroriste Boko Haram. Des autres témoignages des repentis, on apprendra que pendant leur période de captivité qui aura duré trois ans, ils ont été occupés à travailler dans les champs de la secte.

Ce retour progressif à la normale dans la région de l’Extrême-nord donne une bouffée d’oxygène aux activités économiques. Le gouverneur Midjiyawa Bakari révèle que ces dernières semaines, sa région a accueilli des touristes allemands et polonais. Ceux-ci l’ont assuré d’être des porte- paroles de la région de l’Extrême-nord auprès des chancelleries occidentales.

A la faveur de cette accalmie retrouvée, les populations déplacées retournent progressivement dans leurs villages. Il y a environ 23 000 déplacés internes dans la région de l’Extrême-nord. Pour ce qui est des réfugiés nigérians, selon l’accord tripartite HCR, Nigéria et Cameroun, le rapatriement va commencer à partir du 8 février 2018.

J. KOMA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

20 + 16 =