Cameroun-Noël : Chantal Biya avec les enfants

 

Comme de tradition,  la semaine de Noël 2017 a enregistré une intense activité de la première dame camerounaise, Chantal Biya. Au complexe scolaire « les Coccinelles » du palais de l’Unité, elle a rehaussé de sa présence, la cérémonie d’arbre de Noël agrémentée par la prestation d’artistes triés sur le volet.Le complexe scolaire « les Coccinelles » compte une centaine d’élèves. Tous ont globalement bien travaillé pendant le premier trimestre. La moyenne la plus élevée de l’établissement culmine à  plus de 18 sur 20. C’est donc sur une note de satisfaction que la première dame a passé du temps avec ses pupilles. Elle leur  a distribué des bonbons cueillis sur un arbre de Noël. La cérémonie s’achève par un chant de vœux de bonheur, de santé et de prospérité à l’adresse des nombreux invités de marque qui ont vécu l’activité d’un bout à l’autre.

En semaine, la première dame, Chantal Biya, a également pensé  à la Fondation qui porte son nom. Toujours  sensible à la situation des  personnes en détresse et aux victimes  de toutes les formes de souffrances, l’épouse du chef de l’Etat distille beaucoup de réconfort aux enfants vulnérables de l’institution. Chantal Biya tiendra à s’arrêter devant tous les lits pour porter ces enfants qui, au plan de la santé, sont particulièrement lésés  par la nature.

Mais, ce qui  retient davantage l’attention, ce sont ces beaux et gros cadeaux reçus avec de gros sourires et de sincères gestes de satisfaction des mains de Chantal Biya par ces  enfants qui avaient vraiment besoin de ces moments de communion avec  la première dame camerounaise. Un autre symbole fort de la cérémonie, la gerbe de fleur déposé au pied de la stèle de feu Jeanne Irène Biya.

L’autre arrêt significatif de l’épouse du chef de l’Etat au cours de la semaine de Noël  est  le Centre hospitalier de recherche et d’application de la chirurgie et reproduction humaine Paul et Chantal Biya de Yaoundé (CHRACERH). Dirigé par Jean Marie Kasia, l’administrateur directeur général, ce Centre, qui a enregistré ces derniers mois, une succession de fécondations in vitro réussies, bénéficie de l’entière  bienveillance du couple présidentiel.

Chantal Biya y a apporté son soutien à la formidable équipe de travail qui, par son professionnalisme, donne du sourire aux familles camerounaises et au-delà, en proie à la dure réalité des différentes formes d’infertilité. La première dame a offert des cadeaux aux heureuses mères, aux nouveau-nés et aux enfants des personnels du CHRACERH.

J. KOMA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

1 × 1 =