Cameroun : le secrétaire général de l’Assemblée nationale est mort

 

 

Victor Yene Ossomba a rendu l’âme aux premières heures de ce mercredi 13 décembre 2017.

Victor Yene Ossomba, secrétaire général de l’Assemblée nationale du Cameroun, est décédé ce mercredi 13 décembre à l’hôpital général de Yaoundé. Il y avait été interné quelques jours après le début de la session parlementaire de novembre, dont la clôture est justement prévue ce mercredi 13 décembre 2017 à 11h.

C’est un autre choc pour l’institution, qui vient de connaître la session la plus tumultueuse de son histoire. Il y a d’abord eu l’incendie du 16 novembre (soit deux jours après l’ouverture des travaux), qui a ravagé plusieurs bureaux sur quatre étages ; ensuite, la contestation des députés SDF qui, avec l’opération blocus, ont perturbé les plénières. Il y a enfin l’adoption au forceps de la loi des finances 2018 et le geste d’exaspération de l’Honorable Patricia Ndam Njoya, députée UDC, qui a débouché sur la blessure de son collègue du RDPC, l’Honorable Richard Wallang.

C’est sur son lit de malade que Victor Yene Ossomba a célébré son 70ème anniversaire. Il est né le 01er décembre 1947 à Etoa, dans la région du Centre. Secrétaire général de l’Assemblée nationale depuis le 15 février 2010, il avait préalablement occupé de hautes fonctions dans l’administration camerounaise. Administrateur civil principal, il a été gouverneur de la province de l’Extrême-Nord de 1998 à 2003. Avant sa nomination au secrétariat général de l’Assemblée nationale, il était 3ème adjoint au délégué du gouvernement auprès de la Communauté urbaine de Yaoundé.

Source : JournalduCameroun

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

vingt − 13 =