Cameroun – Le Canon de Yaoundé en danger

 

Le Canon de Yaoundé doit se surpasser ce dimanche après-midi à Bafoussam face au Racing local pour garder un espoir de jouer la saison prochaine en Elite One, la division d’élite du football camerounais.

Avec seulement 22 points, le club camerounais le plus titré du Cameroun et l’un des plus capés d’Afrique, affiche à la dix-septième place, l’avant-dernière du championnat. Lors des six derniers matches, il n’a pu engranger que trois points sur les dix-huit possibles.

A six journées de la fin du championnat, le club de Nkondongo est véritablement en danger. En effet, il se classe à six points de Aigle royal de la Menoua, le premier non relégable.

Les dirigeants et les supporters du Canon de Yaoundé semblent être conscients des enjeux et des risques que court l’un des plus grands clubs du championnat du Cameroun. A la fin de la saison, il pourrait bien, si rien ne change, retrouver leurs cousins de Tonnerre de Yaoundé qui végètent depuis quelques années maintenant en deuxième division.

En réalité, depuis deux ou trois ans, le Canon de Yaoundé flirte avec la relégation, sauvé de justesse chaque fois. Devant cette situation, les supporters du club et certaines bonnes volontés multiplient les initiatives, changent d’équipes dirigeantes et d’entraineurs, organisent des réunions pour collecter des fonds, sans que pour autant cela puisse avoir un impact positif sur les résultats.

Aux dernières nouvelles, c’est le président du conseil d’administration du Canon de Yaoundé, Emmanuel Me Elemva, qui a dû céder sa place. En fait, depuis le début de la saison le club, qui ne dispose pas déjà d’un effectif de qualité, est empêtré dans des querelles intestines de leadership qui ne sont pas de nature à assurer une gestion apaisée. Et qui plus est, il manque cruellement de ressources financières, la plupart des supporters déçus par les mauvais résultats, et écœurés par les luttes de leadership, ayant tourné le dos à l’équipe.

Pour autant, tout n’est pas encore perdu pour le Canon de Yaoundé qui, pour le reste du championnat, va jouer quatre de ses six derniers matches à Yaoundé contre seulement deux sorties (voir tableau ci-dessous). Mais, avant tout, il faudra une mobilisation de tous les instants de la part de toutes les parties prenantes pour donner au club de sortir de la zone rouge.

13.08.2017 CMR D1 Racing Bafoussam Canon Yaoundé
15.09.2017 CMR D1 Canon Yaoundé Unisport Bafang
15.09.2017 CMR D1 Canon Yaoundé Aigle Royal
15.09.2017 CMR D1 Canon Yaoundé Feutcheu FC
15.09.2017 CMR D1 Canon Yaoundé UMS de Loum
15.09.2017 CMR D1 Colombe FC Canon Yaoundé

 

Moane Ehindi

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

cinq × cinq =