Cameroun : New Stars de Douala remporte la finale de la coupe de football

 

L’équipe du président Faustin Domkeu a remporté le trophée de la coupe du Cameroun en battant UMS de Loum par un but à zéro au cours d’un match d’un niveau moyen, joué dimanche au stade Ahmadou Ahidjo, en présence du chef de l’État camerounais, Paul Biya.Le but de New Stars est marqué à la 42e minute par Alain Nandjou qui profite d’un mauvais alignement de la défense de UMS pour battre le gardien Parfait Edimo.  New Stars va maintenir cette avance jusqu’au coup de sifflet final du central, Effa Essouma.

Et pourtant, donnée favorite, UMS de Loum attaque le match tambour battant, mais ne réussit pas à tromper la vigilance de la défense de New Stars bien tenue par le capitaine Nouck Minka. D’une manière générale, le niveau de jeu est moyen, mais les deux équipes s’illustrent par leur générosité et leur engagement, ce qui laisse transparaitre un jeu haché jusqu’au but de New Stars à trois minutes de la pause.

On pense que UMS va profiter de la mi-temps pour renverser la vapeur. L’équipe fait illusion en début de deuxième partie, mais s’essouffle très rapidement. En face, les joueurs de New Stars semblent être plus en jambe. En fin de match, ils manquent de justesse de marquer le deuxième but. C’est donc logiquement qu’ils remportent pour la première fois de remporter le trophée.

Avec cette finale de la coupe de football, s’achève en apothéose la saison sportive au Cameroun.

Cette finale a en effet été l’occasion pour les différents vainqueurs de diverses disciplines sportives de recevoir le trophée des mains du chef de l’État. Ce faisant, l’occasion était propice pour le chef de l’État de célébrer la jeunesse en général, et la jeunesse sportive en particulier.

Il y a aussi lieu de considérer que ce fut une fête en l’honneur du président Paul Biya, illustrée par le public venu nombreux pour assister à ce match, mais aussi pour acclamer le chef de l’État dans une ambiance carnavalesque.

Le spectacle culturel, d’une vingtaine de minutes, présenté avant le match, a été particulièrement réussi. En une dizaine de tableaux, les 1600 jeunes, sélectionnés pour la circonstance, ont donné à voir un spectacle qui célèbre la paix et l’unité nationale, l’harmonie entre les Camerounais, la promotion du multiculturalisme et le Cameroun en marche vers son émergence.

Moane Ehindi

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

quinze − dix =