Cameroun : Paul Biya préside la finale de la coupe de football ce dimanche

Le Chef de l’État camerounais préside ce dimanche la finale de la 58e  édition  de la coupe du Cameroun. Le match qui se joue au stade omnisport Ahmadou Ahidjo va opposer deux équipes de la région du Littoral, News Stars de Douala et UMS (Union des Mouvements sportifs) de Loum.

La finale de la coupe du Cameroun est considérée comme la clôture de la saison sportive, au-delà du football. D’ailleurs, c’est à cette occasion que les trophées remportés dans toutes les autres disciplines sportives, sont officiellement remis aux différents vainqueurs.

C’est pour cette raison que cet évènement est placé sous la présidence du chef de l’État en personne. Or, depuis quelque temps le calendrier du président Paul Biya est des plus chargés. Il est en effet appelé à prendre part à divers sommets en Afrique et dans le monde.  Lundi, il devrait se rendre à Paris pour prendre part au One Planet Summit. Ceci a fait craindre qu’il ne puisse pas présider la finale de demain. Le communiqué du Directeur du cabinet civil de la présidence de la République rendu public ce samedi est venu mettre fin aux supputations.

Il faut dire qu’en plus d’être un grand événement sportif, la finale de la coupe du Cameroun est l’occasion pour le chef de l’État de communier avec la jeune en général et la jeunesse sportive en particulier. C’est la raison pour laquelle cette finale est généralement préparée avec un maximum de minutie et de sérieux.

Depuis plus de trois semaines, UMS et New Stars sont sur le pied de guerre. Les deux clubs se sont jurés de remporter le trophée pour sauver une saison en demi-teinte. Le président Paul Biya leur a accordé une assistance financière de 15 millions de F CFA à chacun des clubs pour les accompagner dans la préparation de cette finale.

Les finalistes de la 58e édition de la coupe du Cameroun sont des équipes relativement jeunes. Mais, contrairement à New Stars qui n’a jamais gouté au plaisir de remporter dame coupe du Cameroun, UMS de Loum, son adversaire de ce dimanche, lui, s’était déjà une fois adjugé le trophée en 2015. Les dirigeants de l’équipe de Loum disent avoir suffisamment motivé leurs joueurs pour qu’ils soient en mesure de prendre le dessus sur leurs adversaires. Ceux de New Star ne s’en laissent pas compter: 20 millions de F de prime promis aux joueurs en cas de victoire.Les observateurs de la scène footballistique pour leur part espèrent que la fête sera à la fois populaire et belle.

Moane Ehindi

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

treize − 11 =