Coupes africaines interclubs de football: Eding Sport et New Stars éliminés

 

Les deux plénipotentiaires camerounais en champion’s league africaine et en coupe de la CAF ont été sortis au tour préliminaire par Plateau United du Nigeria et le Deportivo Niefang de Guinée équatoriale.

La tâche d’Eding ne semblait pas du tout aisée dès le départ. Battu à l’aller au Nigeria 0 but contre 3, le club de la Lekié s’est à nouveau incliné mercredi à Yaoundé 0 but à 1. Le jeune club champion du Cameroun participait pour la première fois à une compétition internationale et en a fait une amère expérience. Ses responsables avaient cru bien faire en recrutant une foule de joueurs mais qui, malheureusement, n’étaient pas toujours qualifiés pour prendre part à la compétition. Il faut ajouter à cela les problèmes internes au club. En effet, le président d’Eding Sport a dû suspendre son entraineur quelques jours seulement avant le début de la compétition.

Plus surprenante est l’élimination de News Stars de Douala par les modestes équato-guinéens du Deportivo Niefang. Battus en Guinée Équatoriale par 1 but à 0, les joueurs de Faustin Domkeu qui n’avaient gagné que par 2 buts à 1 au match aller à Limbe, sont éliminés à cause du but concédé sur leur terrain.

Une participation chaotique qui, comme pour Eding Sport, était émaillé de nombreux problèmes internes.  New Stars s’est en effet rendu en Guinée Équatoriale en trois vagues à cause des problèmes administratifs. Par ailleurs, les clubs camerounais sont à court de compétition. Le championnat ici s’était arrêté depuis plusieurs un mois et n’a repris qu’il y a seulement quelques jours. On apprend que la ligue de football professionnel attendait que l’État débloque des moyens au profit des clubs, qui ont pourtant le statut de société, pour que le championnat reprenne…

Au-delà de ces éliminations, c’est le football camerounais des clubs qui prend une fois de plus un sérieux coup. Déjà réduits à n’aligner que deux clubs, les Camerounais n’ont même pas été capables de passer le tour préliminaire. On est bien loin de l’époque les Canon, Union et Tonnerre trônaient au sommet du football africain.

Aujourd’hui, en dehors de l’Union de Douala qui se maintient encore en première division, les deux autres clubs ont été relégués en deuxième division. Une situation symptomatique de l’état de dégradation du football camerounais des clubs qui impacte déjà les performances de l’équipe nationale.

La situation ne semble pas préoccuper outre mesure le Comité provisoire mis en place par la FIFA et la CAF pour administrer la fédération camerounaise de football (FECAFOOT) dont on est sans nouvelle alors que son mandat doit prendre fin en ce mois de février.

Moane Ehindi

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

3 × 1 =