Football – CHAN 2018 : Le Maroc ouvre le bal ce samedi face à la Mauritanie

 

La cinquième d’édition du Championnat d’Afrique des nations (CHAN 2018) se déroule du 13 janvier au 4 février 2018 au Maroc. Le match d’ouverture oppose ce samedi le Maroc à la Mauritanie. Pour sa part, le Cameroun entre en compétition lundi face au Congo.

Après la Côte d’Ivoire (2009), le Soudan (2011), l’Afrique du Sud (2014) et le Rwanda (2016), c’est au tour du Maroc d’organiser le Championnat d’Afrique des nations.

Le pays organisateur est donné favori de la compétition, pas seulement parce la compétition se déroule sur ses terres, mais aussi et surtout en raison des bonnes performances de son football. En effet, en plus de sa qualification pour la coupe du Monde Russie 2018, le Widad de Casablanca, a remporté le trophée de la champions league africaine cette saison.

Mais, aux dires des observateurs, le CHAN présente souvent des surprises. Trois pays sont considérés comme ayant les moyens d’empêcher le Maroc de remporter le trophée. Il s’agit du Nigeria et, dans une certaine mesure du Cameroun et de la Cote d’Ivoire. Ces deux derniers pays, croit-on savoir, voudront bien se racheter de leur élimination de la coupe du monde Russie 2018.

La cinquième édition du CHAN, une compétition réservée aux joueurs évoluant dans leur pays, devait initialement avoir lieu au Kenya. Mais des retards dans l’organisation ont poussé la Confédération africaine de football à la délocaliser au Maroc.

Le CHAN 2018 est organisé en quatre poules de quatre équipes. Pour sa part, le Cameroun évoluera dans la poule D aux côtés du Congo, du Burkina Faso et de l’Angola.

L’équipe entrainée par Rigobert Song est arrivée au Maroc avec l’ambition d’aller le plus loin possible et, pourquoi pas, remporter pour la première fois ce trophée qui lui a toujours échappé. Mais les trois matches de préparation livrés en terre marocaine contre le Maroc, à la Guinée et au Nigeria n’incitent pas particulièrement à l’optimisme.

En effet, les Camerounais ont enregistré une défaite (1-3) face au Maroc et deux matches nuls, 0 but partout face au Nigeria et 1 but partout devant la Guinée. Des résultats qui ont amené les poulains du coach Song à se montrer moins optimistes.

Au soir du 4 février, le successeur de la République démocratique du Congo (sortie pendant la phase éliminatoire) au palmarès du CHAN sera connu.

Moane Ehindi

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

cinq × 4 =