L’Afrique du volleyball féminin est à Yaoundé

 

La CAN 2017 de volleyball féminin se déroule pendant dix jours à Yaoundé. La cérémonie d’ouverture est prévue demain samedi au palais polyvalent des sports.

Pour les spécialistes, la CAN 2017 a déjà commencé. C’est ce vendredi que se déroule, en effet, la réunion technique permettant de constituer les différentes poules. Douze sélections nationales  de volleyball féminin étaient annoncées à cette compétition. Ces derniers jours, l’on a enregistré les arrivées des délégations dans la capitale camerounaise. Hier jeudi, le ministre des sports et de l’éducation physique a visité les différents sites de la compétition. Bidoung Mkpatt va personnellement présider la cérémonie d’ouverture au palais polyvalent des sports de Yaoundé. le président Serge Julien Abouem et son équipe de la FECAVolley ont récemment organisé des matchs de la World Grand Prix. Ils sont prêts à offrir une CAN bien organisée au public.

 

Cette CAN permettra également d’identifier deux sélections qui représenteront le continent au 19è championnat du monde de volleyball féminin, du 29 septembre au 16 octobre 2018 au Japon. La réunion technique de ce vendredi va notamment permettre de définir concrètement le format de la compétition. Ce sera un championnat intégral ou une répartition en poules. Cette CAN devait être la première rassemblant plus de huit équipes. Toutes les grandes équipes du volley ball féminin en Afrique sont attendues. Il s’agit, entre autres, du Kenya, de l’Égypte, de l’Algérie, de la Tunisie, du Sénégal, de la Côte d’Ivoire, du Botswana, de l’Ouganda,  du Nigeria, du Mozambique.

Vainqueur  des trois dernières éditions, le Kenya est donné favori. Mais le Cameroun, la Tunisie et l’Égypte peuvent aussi peser sur cette compétition. Le Cameroun a été sur le podium lors de trois des quatre dernières éditions. La sélection nationale féminine revient d’un stage de deux semaines au Brésil.  Après le tournoi olympique à Rio et la World Grand Prix, cette génération des Lionnes du Volleyball féminin participe ainsi à sa troisième grande compétition en l’espace de 14 mois. 18è au classement mondial, le Cameroun occupe donc la première place africaine dans ce classement de la fédération internationale de volleyball. Le soutien du public sera également un atout supplémentaire pour le groupe du coach Jean Réné Akono.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

10 + trois =