Cameroun-Défense: quatre militaires tués à Mamfe

 

Quatre éléments des forces de défense camerounaises militaires camerounais ont été tués lors d’une attaque armée survenue dans la localité de Mamfe, dans le département de la Manyu, région du Sud-ouest. C’est la substance d’un communiqué de presse rendu public ce mercredi par le ministre camerounais de la Défense, Joseph Beti Assomo.

Lors d’une plénière à l’Assemblée nationale ce jour, le président de la Chambre, Cavaye Yeguie Djibril, a annoncé la triste nouvelle et une minute de silence a été observée par les députés.

Les 4 soldats tués étaient en service au 22e Bataillon d’infanterie motorisée étaient en mission de défense de l’intégrité territoriale du Cameroun. Ils assuraient la garde au poste d’Aborkem German. Ils ont été surpris par les assaillants, indique le communiqué ministériel.
Selon le même communiqué, les armes et les munitions des soldats tués ont été emportés.

L’attaque, perpétrée dans la nuit de mardi à mercredi, est attribuée aux terroristes du mouvement sécessionniste Southern Cameroons National Council (SCNC) qui œuvrent pour la sécession des régions du Nord-ouest et du Sud-ouest du Cameroun.
C’est la deuxième attaque du genre contre les forces de défense camerounaises dans la partie anglophone, en l’espace d’un mois.
Au début du mois de novembre, 4 militaires ont été tués par les sécessionnistes dans les localités du Nord-ouest du Sud-ouest.
Au total 8 militaires camerounais ont déjà trouvé la mort.
Le ministre camerounais a adressé aux familles des victimes les condoléances du gouvernement et du chef de l’État.

Selon les observateurs, il y a de la part des sécessionnistes une réelle volonté de transformer la crise en une insurrection armée. Les leaders du mouvement, généralement basés à l’étranger appellent ouvertement, par diverses voies, notamment les réseaux sociaux, à combattre par les armes les forces de défense et de sécurité déployées dans les deux régions.

Moane Ehindi

Une pensée sur “Cameroun-Défense: quatre militaires tués à Mamfe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

quatorze + 2 =