La Centrafrique s’inspire du modèle camerounais de communication

 

Une mission conduite par Charles Paul Lemasset, ministre centrafricain de la Communication, a effectué courant mai, une mission au Cameroun. Il s’agit pour elle de s’enquérir du modèle camerounais dans le domaine des médias.

Le ministre centrafricain de la Communication est venu à Yaoundé avec dans sa suite officielle Joël Nkoumo, conseiller du Premier ministre centrafricain en matière d’investissement, Geoffray Noël Tagba, chargé de mission à la primature, Jésus Tarcille Bomongo, directeur général de la radio, Simon Pierre Ndoubo-dit-Beret, directeur général de la presse.

L’audience qui leur a été accordée par Issa Tchiroma Bakary, le ministre camerounais de la Communication, a donné au chef de la délégation centrafricaine l’occasion de relever qu’à cause de la guerre, son pays manquait d’expertise dans presque tous les secteurs. Il a par la suite affirmé que cette expertise, il pouvait la trouver au Cameroun. « Nous venons explorer les opportunités de partenariat dans le secteur de la communication », a expliqué Charles Paul Lemasset.

En effet, pour rehausser le niveau de ses journalistes, valoriser le service public du pays, la RCA tend la main au Cameroun qui, comme l’a affirmé le ministre centrafricain de la Communication, a une longueur d’avance.

Pour sa part, le gouvernement camerounais, par la voix de son ministre  de la Communication, qui était entouré pour la circonstance d’un certain nombre de responsables de médias publics et privés, s’est montré disposé à saisir la main tendue de Bangui et à examiner leurs besoins et de trouver ensemble la réponse qu’on peut donner à partir du Cameroun.

La suite de la visite de la délégation centrafricaine va se faire à la Cameroon Radio Television, la radiotélévision de service public, et à la Sopecam, la société publique éditrice du quotidien Cameroon Tribune, mais aussi dans des médias à capitaux privés. Une mission de la Sopecam est d’ailleurs attendue à Bangui dans les prochains jours pour aider le gouvernement centrafricain à mettre en place une rédaction.

Il faut dire qu’avant le ministre de la Communication, c’est son homologue de la Défense nationale, Joseph YAKÉTÉ, qui a séjourné au Cameroun au mois d’avril dernier. Avec le ministre camerounais chargé de la Défense, Joseph BÉTI ASSOMO, il a surtout été question du renforcement de la coopération entre Yaoundé et Bangui. Le Cameroun, faut-il le rappeler, le  Cameroun  est le principal pourvoyeur de soldats à la Mission multidimensionnelle intégrée de stabilisation des Nations unies en Centrafrique (Minusca). Par ailleurs, de nombreux Centrafricains ont trouvé refuge dans la région de l’Est du Cameroun, ce qui n’est pas sans poser quelques problèmes de sécurité.

Moane Ehindi

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

3 × 3 =