Cameroun – Child of the Mountain, vedette des Écrans noirs 2017

Avec son film Child of the Mountain, la Ghanéenne Priscilla Anany, a remporté l’Écran d’or, la distinction qui récompense le meilleur film long métrage en compétition, de l’édition 2017 du festival Écrans noirs qui s’est achevé samedi dernier à Yaoundé.

Les Camerounais pour leur part peuvent se consoler de s’être mieux comportés que lors de l’édition précédente.

La Ghanéenne succède ainsi au Marocain Hicham El Jabbari qui avait remporté cette distinction en 2016. Avec son film Les larmes de Satan.

Le rideau est donc ainsi tombé sur la 18 édition du festival organisé par le cinéaste camerounais Basseck Ba Khobio sur une note de satisfaction. Des productions cinématographiques camerounaises ont également été récompensées. Il s’agit notamment de :

  • Écran du meilleur film camerounais : « Life point » d’Achille Brice
  • Meilleur Court Métrage Camerounais : « Mayebe » d’Alphonse ONGOLO
  • Meilleur acteur camerounais : Chinepoh Cosson
  • Meilleure actrice camerounaise : Cynthia Elizabetn.

Pour les observateurs, que des films camerounais aient été primés cette fois, contrairement à l’édition précédente, peut être perçu comme un regain de qualité dans la production cinématographique nationale.

Le palmarès des Écrans noirs 2017 se présente ainsi qu’il suit :

  • Écran du meilleur documentaire international : « Kemtiyu » de William Ousmane Mbaye
  • Écran du meilleur court métrage international : « Incurable » de Daren Parker
  • Écran du meilleur film camerounais : « Life point » D’Achille Brice
  • Meilleur Court Métrage Camerounais : « Mayebe » d’Alphonse ONGOLO
  • Meilleur acteur camerounais : Chinepoh Cosson
  • Meilleure actrice camerounaise : Cynthia Elizabeth
  • Meilleure série africaine : « Aphasie » de Hyacinthe Hounsou
  • Écran d’or: « Children of the Mountain » de Priscilla Anany
  • Mention spéciale du jury : « Kalushi »
  • Seconde mention spéciale du jury : « Kati Kati »
  • Troisième mention spéciale du jury : Djambar
  • Vainqueur du concours 10 jours pour un film : Steve Kamdeu (réalisateur de Toi et Moi)

Un hommage a également été rendu au FESPACO, à qui le prix Charles Mensah a été décerné, pour la contribution de ce festival au développement de la cinématographie en Afrique.

Moane Ehindi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

3 × quatre =