Cameroun-Projet autoroutes de l’électricité : deux opérateurs chinois et norvégien impliqués

Les opérateurs norvégien Grenor (Green Energy Norway) et Chinois Power China International font partie du Comité de pilotage du projet d’autoroutes de l’électricité créé par décret présidentiel signé le 19 décembre dernier la président Paul Biya.

Ce décret porte création, organisation et fonctionnement de ce Comité.  L’organe a pour mission de s’assurer de la cohérence des projets avec les politiques publiques, valider les études y relatives, formuler les orientations stratégiques, examiner les plans de financement, veiller au respect des engagements et obligations de l’Etat, recruter des consultants externes, etc.

Pour les observateurs, la présence de Grenor et de Power China au sein de ce comité de pilotage d’autoroutes de l’électricité n’est en soi pas une surprise. En effet, l’on se souvient que le président Paul Biya avait reçu en audience, le 11 août 2017, à Yaoundé, Finn Johnsen, et Song Dong Sheng, respectivement présidents des groupes norvégien Grenor et chinois Power China International.

Selon des comptes-rendus des médias, les deux hôtes du chef de l’Etat camerounais étaient venus lui présenter une offre de développement industriel pour le pays. Cette offre consiste en trois parties. La première consiste en la construction d’une centrale thermique de production et de distribution d’électricité à Douala et ses environs. Elle devra produire 150 mégawatts d’énergie. Quant à la deuxième, elle a trait à l’extension du barrage hydroélectrique de Memve’ele (211 MW). S’agissant de la troisième, elle concerne la réalisation d’une centrale thermique d’une capacité de production estimée à 1 000 mégawatts d’électricité.

Le président du groupe norvégien, Finn Johnsen, avait alors déclaré à l’issue de l’audience avec le chef de l’Etat camerounais que cet important programme constitue une aubaine pour les jeunes en quête d’emplois. Selon certaines projections, ce sont, au total, 800 000 nouveaux emplois directs et indirects qui pourraient être générés par ces investissements.

M.E.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

quatre × 5 =