Incitation aux investissements. Déjà 164 entreprises privées enrôlées par l’API

Selon les données officielles de la période 2013-2018, les contrats paraphés entre l’Agence de Promotion des Investissements et les entreprises privées, caracolent à un montant cumulé de 3600 milliards de FCFA.

Olivier BOKALE

L’Agence de Promotion des Investissements (API) vient de signer de nouvelles conventions avec des investisseurs privés. Pour cette vague, il s’agit de sept entreprises qui projettent d’entreprendre dans l’hôtellerie, l’agro-alimentaire, l’agroforesterie, l’industrie pharmaceutique, etc. A travers ces nouvelles conventions avec l’API, ces opérateurs espèrent tirer avantage de la loi d’avril 2013 fixant les incitations à l’investissement privé au Cameroun. Concrètement, il est question de leur accorder un accompagnement avec un système simplifié et allégé des procédures. Selon Marthe Angeline Mindja, Directeur Général de l’API, « par la signature de ces conventions, nous démontrons que le Cameroun reste une destination privilégiée par des investisseurs tant nationaux qu’étrangers parce que dans le contexte actuel avoir des investisseurs qui continuent de se bousculer à notre porte c’est significatif », rapporte le quotidien à capitaux publics, Cameroon Tribune. Le montant des investissements attendus pour les sept projets sélectionnés se chiffre à 74 milliards de FCFA.

Dans les rangs de ces investisseurs se trouvent des opérateurs déjà actifs sur le territoire camerounais. Pour ces derniers, l’objectif est d’étendre leurs activités à travers de nouveaux investissements. C’est dans cette que se trouve par exemple la société Hôtel Jouvence SA. L’enseigne bien connue du secteur touristique sollicite l’accompagnement de l’API pour réaliser l’extension de son complexe hôtelier à Yaoundé. Elle annonce ainsi des investissements pour un budget estimatif de 1,5 milliards de FCFA. Le projet enrichira le parc hôtelier camerounais d’un établissement de trois étoiles en plus, construit selon les standards internationaux.

Dans le même registre que ce projet hôtelier, se trouve la société industrielle de production de produits pharmaceutiques. Dynamique fournisseur du marché camerounais en seringues et autres outils et produits pharmaceutiques, cette entreprise va bénéficier des exonérations dans le cadre de son d’extension dont le but in fine est de booster sa capacité de production. En intégrant ce nouveau contingent des bénéficiaires des agréments de l’API pour l’exercice 2018, l’on est à quatorze entreprises élues aux avantages liés aux incitations à l’investissement privé au Cameroun.

Et depuis la promulgation de cette en janvier 2013, l’API a délivré des agréments à 164 investisseurs. A travers ce mécanisme d’accompagnement des opérateurs économiques, les pouvoirs publics attendent la création d’environ 60 000 emplois. Suivant la lettre de la loi fixant les incitations à l’investissement privé, les investisseurs agréés à l’API doivent bénéficier durant la phase d’installation prévue pour cinq ans au plus, à compter de la date de délivrance de l’agrément.

One Reply to “Incitation aux investissements. Déjà 164 entreprises privées enrôlées par l’API”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

trois − deux =