Incitations à l’investissement. Le guichet de l’APME a investi 39 milliards de Fcfa depuis 2015.

Selon le Directeur Général Jean-Marie Bagda, vingt-cinq PME ont déjà bénéficié  de l’accompagnement du Guichet Unique dans les incitations à l’investissement, pour un coût estimé à 39 milliards de Fcfa.

Anaïs Foumane

Garantir l’essor des petites et moyennes entreprises est une priorité dans la politique de développement du Cameroun. Parmi les mesures entreprises pour concrétiser cette politique, il y a la loi fixant les incitations à l’investissement privé au Cameroun  promulgué par le Chef de l’Etat en avril 2013. C’est dans le cadre de cette loi que le Guichet Unique des incitations à l’investissement, logé à l’Agence de promotion des petites et moyennes entreprises (Apme), a soutenu depuis son activation en 2015, vingt-cinq entreprises. Celles-ci sont basées dans six régions du Cameroun (Littoral, Centre, Ouest, Sud-ouest, Adamaoua, Extrême-nord) et opèrent dans des domaines d’activités variées. Le coût lié aux facilités accordées à ces entreprises est estimé à 39 milliards de Fcfa. Pour Jean-Marie Bagda, Directeur Général de l’Apme, c’est « véritablement encourageant car, certains entrepreneurs n’y croyaient pas au départ et venaient avec le doute ». Désormais, les retours sont encourageants surtout que les démarches sont  simples et transparentes  pour l’obtention des facilités.

En effet, la loi de 2013, qui soutient ce cadre d’appui dispose explicitement que, toutes les personnes physiques ou morales, camerounaises ou étrangères, résidentes ou non au titre de leurs activités ou de leur participation au capital des sociétés camerounaises, bénéficient de certaines facilités. Les facilités dont il est question se traduisent en avantages fiscaux et douaniers. Ces avantages suivants la loi, sont convertis en investissements  pour des projets de l’entreprise à forte valeur ajoutée. Certains bénéficiaires de l’exercice 2017, ont développé de nombreux projets grâce aux facilités obtenues. Le groupe Lewat Hôtel s’est engagé à investir 2,9 milliards de Fcfa sur son projet d’extension et de développement d’une chaîne hôtelière à Douala. La société Sapit S.A  projette de construire avec 4,2 milliards de Fcfa des résidences hôtelières à Yaoundé. Avec 2,3 milliards de Fcfa la société Fisco a augmenté  sa capacité de production et de  distribution des détergents liquides et autres produits dérivés. Enfin, la société Medicare a bénéficié de 15,5 milliards de Fcfa pour son projet de production et de distribution de seringues et consommables médicaux à Bangou dans la Région de l’Ouest. Certains retours des bénéficiaires font état de plus de 30% de retombées grâce à ce soutien de l’Etat.

Ainsi, la  loi de 2013 pour l’incitation à l’investissement favorise, promeut et attire les investissements productifs, en vue de développer les activités orientées vers la promotion d’une croissance économique forte, durable et partagée, ainsi que de l’emploi. Pour le patron de l’Apme, il est désormais question d’améliorer la sensibilisation et l’information pour intéresser un nombre plus important d’entrepreneurs. Aussi, l’ambition est d’intéresser toutes les régions aux activités de l’Apme notamment au service du Guichet Unique des incitations à l’investissement. Ceci se fera par le maillage des centres de formalités et de création d’entreprises, et l’appui des organisations intermédiaires, facilitatrices de la mise en relation avec les cibles que sont les Pme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

sept + huit =