Cameroun – 2e pont sur le Wouri : 17,47 milliards de F CFA pour achever les travaux

Le Gouvernement camerounais a décidé de constituer une provision budgétaire en 2018 de 17,47 milliards de F CFA pour le financement des travaux d’achèvement du 2e pont sur le Wouri.

Les travaux de construction du deuxième pont sur le fleuve Wouri ont débuté en mars 2013. Après une phase d’études qui a duré huit mois au terme de laquelle, le président de la République Paul Biya a procédé, 14 novembre 2013, à la pose de la première pierre dudit ouvrage.

Cinq ans après, les choses ont bien avancé. Le taux d’exécution physique de cet important ouvrage est d’ailleurs estimé à 95%.  En novembre 2017, la circulation a été ouverte aux automobiles, quatre mois après la livraison du viaduc ferroviaire.

Evalué à 120 milliards de FCFA, le projet de construction du 2e pont sur la Wouri est co-financé par l’Agence française de développement (AFD) à hauteur de 65,6 milliards de FCFA, les fonds C2D, 21,6 milliards de FCFA et l’Etat du Cameroun pour 32 milliards de FCFA.

Depuis janvier 2018, toutes les voies de circulation sont ouvertes sur le pont.

Pour ce qui est des aménagements complémentaires, notamment les entrées Est et Ouest, l’avancement physique général des travaux est de 50% dont 51% côté Déido et 56% côté Bonabéri.

Long de 800 mètres, le deuxième pont sur le Wouri cinq voies de circulation, deux trottoirs et un viaduc ferroviaire. Il connaît aujourd’hui un trafic de 60 000 véhicules par jour, d’après des statistiques compilées de la Communauté urbaine de Douala (CUD).

Cette densité du trafic montre l’importance de cette infrastructure routière non seulement dans l’économie camerounaise, mais également dans celle de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC). En effet, beaucoup de marchandises partent du Cameroun pour les pays voisins, notamment la Centrafrique et le Tchad.

J. KOMA.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

3 × deux =