Chantiers de la CAN 2019 à Yaoundé. L’enceinte principale d’Olembé amorce sa couverture

Outre les travaux de toiture, les travées se garnissent de leurs premiers sièges depuis la fin du mois dernier.

Aziz ABDELAZIZ

Sur le site du futur stade d’une capacité de 60000 places à Olembé, pour se rendre compte des avancées, il faut se diriger dans sa zone nord. Les premiers éléments de la toiture créent les premières zones d’ombrage. Chacune de ces membranes pèse à elle seule 52 tonnes. À terme, les équipes du Groupe Piccini Cameroun vont installer 34 membranes pour couvrir toute la circonférence des tribunes. Sur l’espace dédiée à la future aire de jeu, on peut apercevoir tous les matériaux nécessaires à l’assemblage de cette technologie hybride alliant câblage et charpente métallique. Substantiellement, chaque membrane est constituée de deux bras métalliques sur lesquels sont agencés cinq énormes parasols recouverts d’un polymère ultrarésistant aux agressions externes. Une fois l’assemblage exécuté, la grue mobile de 600 tonnes se charge de la pose quelques mètres plus haut.

La vue d’ensemble des tribunes-Nord, Sud et Est s’est enrichie de nouveaux contenus. Il s’agit des sièges qui pour l’instant, sont toutes colorées en vert, à l’image de la tunique principale des Lions indomptables. Toutes recouvertes de leur emballage à la sortie de l’usine sis à Bologne en Italie, elles sont pour la plupart fixées dans la partie supérieure desdites tribunes. Un tour dans la tribune officielle, on peut se rendre dans la zone des vestiaires sis au rez-de-chaussée qu’elle est divisée en deux ailes. Avec les travaux de compartimentation qui touchent à leur fin, le visiteur peut peiner à retrouver son chemin à travers les différentes coursives qui meublent cet espace. Le lot technologique est bouclé au même titre que les réseaux de canalisations d’eaux, la climatisation et la sécurité incendie.

Les opérations de laquage des murs se poursuivent au même titre que l’insonorisation des pièces au moyen de la fibre minérale. La configuration des salles d’eaux permet d’identifier dans chacune d’elles. Chaque aile regorge également en son sein des salles de massage, de soins, de jacuzzi, les vestiaires des joueurs et les deux paires de vestiaires pour arbitres, du fait de la mixité du corps arbitral. Dans cette zone, il est programmé dans les prochains jours, l’installation des carreaux et du faux plafond.

Hors du stade principal, les travaux avancent sereinement dans les deux stades d’entraînement qui seront mis à contribution durant la CAN Total 2019. Le terrain B est avancé sur l’aire de jeu qui a son gazon déjà planté, son système d’arrosage en place à la suite des travaux de drainage. Sa piste d’athlétisme est en cours de préparation. Le terrain A quant à lui progresse rapidement dans l’aménagement des vestiaires. Ceux-ci ont été conçus pour accueillir au-delà de la CAN Total 2019, des compétitions nationales.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

sept + 5 =