Entrée Est de Douala. 46 milliards pour les travaux de la phase 2

Ces travaux supplémentaires concernent un linéaire de près de 9 Km et portent sur le remplacement des buses métalliques, l’agrandissement de la chaussée et la construction des ouvrages d’art.

Olivier BOKALE

On en sait un peu plus sur ce qui sera exécuté comme travaux dans le cadre de la phase 2 de l’aménagement de la pénétrante Est de la ville de Douala. Les études complémentaires commandées par le ministère des Travaux publics (Mintp) renseignent que la réhabilitation porte sur un tronçon de 8,94 Km. Les travaux seront réalisés du Carrefour Boko jusqu’au point de départ de la voie de contournement située au PK18+867.

Dans les faits, la chaussée actuelle sera élargie à trois voies de 3,5 mètres chacune, dans les deux sens. Ce qui devrait permettre de fluidifier la circulation comme c’est déjà le cas sur le tronçon aménagé lors des travaux de la phase 1 de cette pénétrante. Cinq giratoires simples seront aussi aménagés aux carrefours Ari, Hôpital gynéco, Yassa, Japoma et Pk fin. Par ailleurs, la construction de 11 dalots est prévue pour remplacer des buses métalliques défectueuses. Il est également projeté l’érection de trois passerelles piétonnes, d’un passage inférieur au niveau du Carrefour Yassa et d’un passage inférieur au carrefour Japoma.

En ce qui concerne les aménagements connexes, le tronçon bénéficiera de 15 arrêts bus et de 05 arrêts taxis de chaque côté de la route. Le projet prévoit aussi 11 parkings pour les motos et 15 passages piétons. Au plan de la salubrité, l’aménagement de 9 placettes pour bac à ordures est prévu. Et l’éclat de cette infrastructure routière sera rehaussé par la mise en place d’ilots de végétation au niveau des carrefours giratoires.

Dans l’hypothèse où les aménagements vont intégrer un passage supérieur à Yassa, ces travaux vont coûter plus de 46,85 milliards FCFA. Financés par l’Agence française de développement (AFD), ils pourraient durer 28 mois. Une deuxième variante avec passage inférieur propose plutôt un montant de 46,09 milliards FCFA.

Les travaux d’aménagement de l’accès Est de Douala ont consisté en la réhabilitation et en l’élargissement de l’axe principal du pays, sur 20 km. « Ce projet a comporté le rechargement en enrobés de la chaussée existante, le passage à 6 voies d’une partie du tracé, la réalisation de 7 ronds-points, la construction de 3 ouvrages d’art dont un précontraint, le remplacement de 18 ouvrages hydrauliques, et la réalisation de l’éclairage public et de la signalisation », explique-t-on à la société Razel, adjudicataire du marché. La première phase de ce chantier a été réalisée en synergie avec le groupe Fayat puisque les fondations profondes des ouvrages sont confiées à Franki fondations et l’éclairage public à Satelec. Pour mémoire les travaux de la phase 1 de ce projet ont coûté 50,59 milliards de FCFA, conjointement financé par l’AFD à concurrence de 36,73 milliards de FCFA, et l’Etat du Cameroun dont l’apport a été de 13,86 milliards de FCFA.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

quatorze + sept =