Grandes réalisations. Près de 500 km de voiries urbaines construits

Cette performance devrait encore s’améliorer avec l’achèvement des projets en cours. 

Pierre NGOM

Ce 23 août, le ministre de l’Habitat et du Développement urbain était l’invité du Club de la presse de la session camerounaise de l’Union de la presse francophone. Jean Claude Mbwentchou en a profité pour faire le point sur les grandes réalisations du président de la République, Paul Biya, en matière de construction des infrastructures de transports urbain. Il en ressort que du début du septennat en fin 2011 à ce jour, 468,131 Kilomètres (Km) de voiries urbaines ont déjà été construits.

A titre d’illustration, le ministre cite pêlemêle : le projet de construction de l’autoroute de Yaoundé-Nsimalen exécuté à 90% pour les 11,3 km de la section en rase campagne, la réhabilitation de 34, 986 Km de voiries réalisée dans le cadre du projet de développement des secteurs urbain et l’approvisionnement en eau (PDUE), réalisé avec le concours de la Banque mondiale, dans les villes de Yaoundé, Maroua, Bamenda, Douala et Mbalmayo ; le désengorgement des voies d’accès aux principales villes via la construction de la pénétrante est de Yaoundé d’un linéaire de 4 Km et de la pénétrante de la ville de Bamenda d’un linéaire de 6 Km ; les travaux de réhabilitation des centres urbains et d’aménagement des grands carrefours à Yaoundé, Douala, Maroua, Garoua, Limbé ; les projets de réhabilitation et d’éclairage public des voirie de Yaoundé et Douala pour un linéaire de 113, 880 Km et d’un coût de d’environ 115 milliards de francs, dans le cadre du plan d’urgence triennal pour la croissance et l’emploi ; la construction achevée de 17,4 Km de voies d’accès et de 60 000 m2 de parkings et espaces verts autours du stade Omnisport de Limbé ; la construction en cours de la voie d’accès et des parkings autour du nouveau stade d’Olembé à Yaoundé.

Cette performance devrait encore s’améliorer avec l’achèvement des projets en cours d’exécution a d’ailleurs indiqué le ministre. Il s’agit notamment de la seconde section de l’autoroute de Yaoundé-Nsimalen ; de la construction des voies d’accès aux infrastructures hospitalières, hôtelière et sportives dans les villes de Douala, Limbé, Buéa, Bafoussam, Garoua et Foumban, dont les marchés sont en cours de contractualisation dans la perspective de l’organisation de la Coupe d’Afrique des Nation 2019 ;  des travaux de réhabilitation d’urgence des routes urbaines sur l’étendue du territoire national camerounais d’un montant de 50 milliards de francs CFA décidé récemment par le chef de l’Etat ; des projets avec la coopération française (C2D urbain) qui se réalise dans les villes de Bafoussam, de Garoua et de Bertoua ; toujours dans le C2D, d’autre projets  dans le même cadre vont être lancer bientôt à Bamenda et à Maroua. Les grandes réalisations, c’est donc du concret.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

9 − huit =