Urbanisation de la ville de Ngaoundéré. Le chantier des logements sociaux réalisé à 60%

Le Minhdu a instruit le maître d’ouvrage de faire un nouveau planning pour livrer le chantier au plus tard en fin novembre 2018.

Marlyse ABENG

« Aucun délai supplémentaire ne sera plus accordé ». Cette mise en garde est du ministre de l’Habitat et du Développement urbain (Minhdu), Jean Claude Mbwentchou. Elle a été faite à l’endroit du maitre d’ouvrage du chantier de construction des logements sociaux au quartier Béka Hooséré à Ngaoundéré, dans la région de l’Adamaoua. Sur instructions du Premier ministre, chef du gouvernement, le Minhdu a effectué une visite des travaux dans la ville de Ngaoundéré. Le Minhdu est allé apprécier l’état d’avancement des logements sociaux et la voirie urbaine. Après l’inspection du chantier de construction des logements sociaux au quartier Béka Hooséré, qui s’étale sur une superficie de 5ha, le chef de chantier a fait connaitre à la délégation l’évolution des travaux de construction des logements sociaux. « L’état d’avancement des travaux est évalué à 60% », a souligné Bilal Khalife, le chef de chantier de nationalité marocaine.

Cependant, quelques freins à la bonne avancée des travaux de ces logements sociaux ont été relevés. Notamment, l’approvisionnement en matériaux, le manque d’eau et d’énergie sur le chantier. Saisissant l’occasion, le Minhdu a instruit le maitre d’ouvrage de faire un nouveau planning pour livrer le chantier au plus tard fin novembre 2018. Car, a-t-il martelé, « aucun délai supplémentaire ne sera plus accordé ». Après le chantier des logements sociaux, la délégation a également visité la voirie urbaine de Ngaoundéré. Lors de la rencontre tenue à la salle des fêtes du bois de Mardock, le Minhdu a annoncé qu’au sujet de la cagnotte spéciale de 50 milliards de F décidée par le chef de l’Etat, pour soutenir les travaux de réhabilitation des voiries urbaines au Cameroun, l’Adamaoua bénéficie de plus de 3 milliards de F. Cette enveloppe servira à la réhabilitation de certaines routes dans les villes de Ngaoundéré, Tignère et Banyo. Jean Claude Mbwentchou a rassuré que les travaux démarrent dans deux semaines.

Résolument engagé à réduire le problème de logement dans les dix régions du Cameroun, le gouvernement a lancé sous haute instruction du Président Paul Biya, la construction de nombreux édifices à travers le pays. Paul Biya, a annoncé au peuple Camerounais la construction de 10 000 logements sociaux à travers le pays. Le programme gouvernemental de construction desdits logements dans sa phase pilote relative à la construction de 1675 logements sociaux se poursuit à Yaoundé et Douala, avec un taux global d’avancement de 75%.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

neuf + quinze =