Présentation des premiers drones made in Cameroon

Le ministre des Postes et Télécommunications préside à l’esplanade arrière de l’hôtel de ville de Yaoundé la cérémonie de présentation des premiers drones made in Cameroon.&&

Ces drones sont un concept de la start-up camerounaise Will & Brothers de William Elong, dont l’un des projets Drone Africa est spécialisé dans la conception, le montage et la commercialisation des drones au Cameroun et en Afrique.

Will & Brothers a développé l’application DroneAfrica qui permet d’offrir le tout « premier service de drone civil » au Cameroun. Grâce à cette application, un drone équipé d’une caméra miniaturisée peut être piloté à distance, afin de capter des images inédites sur des rayons très étendus.

Selon son promoteur, le concept DroneAfrica promouvoir le tourisme, grâce notamment à la prise d’images inédites ; la réalisation à coûts réduits des cartographies sur les projets miniers et de développement urbain ; la couverture plus efficace des évènements d’envergure tels que les foires, les manifestations culturelles ou les tournois de football ; la collecte d’images dans des zones sinistrées ou alors simplement difficiles d’accès, etc.

DRONES MADE IN CAMEROON Le Camerounais William Elong révolutionne le secteur/ Young Cameroonian tech entrepreneur develops surveillance drones

DRONES MADE IN CAMEROONLe Camerounais William Elong révolutionne le secteur/Young Cameroonian tech entrepreneur develops surveillance drones

Posted by Nouvelles de Cameroon Report on Monday, February 5, 2018

Ce concept à Wiliam Elong, un jeune de 24 ans, de figurer au 7ème rang du top 30 des jeunes entrepreneurs africains les plus prometteurs en 2016, classement publié par le magazine américain Forbes. William Elong est un jeune diplômé de l’École de guerre économique de Paris à l’âge de 20 ans. Il était le premier et l’un des deux ressortissants de l’Afrique centrale (avec le Gabonais Mark Doumba, co-fondateur de Clikafrik Group) dans ce classement largement dominé par les Kényans, les Sud-africains et les Ghanéens

Selon certaines sources, la start-up camerounaise Will & Brothers a réussi à lever des financements d’un montant de 200 000 dollars (environ 124 millions de francs CFA), au terme d’une opération de mobilisation de fonds dont les besoins initiaux étaient de 300 000 dollars (un peu plus de 185 millions de francs CFA).

Le gouvernement considère que la présentation annoncée se situe en droite ligne des actions engagées pour accompagner les jeunes dans le domaine des TIC.

La présentation des drones de Will & Brothers intervient en effet après les Globetrotters, les camps TIC et les matinées départementales de l’économie numérique, des opérations qui ont, elles aussi bénéficié du soutien de l’État.

Dans le communiqué publié à cet effet, le ministre des Postes et Télécommunications annonce qu’emmarge de cette présentation officielle, des démonstrations techniques seront organisées, suivies de sessions B to B de réseautage.

M.E.

 

One Reply to “ Présentation des premiers drones made in Cameroon”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

9 − 8 =