Cameroun-Education : le troisième trimestre a démarré ce lundi

Écoliers et  élèves des cycles primaire et secondaire ont repris ce jeudi, les cours pour le compte du troisième trimestre de l’année scolaire 2017-2018 sur l’ensemble du territoire national.

La ministre des enseignements secondaires,  Nalova  Lyonga Egbe, est descendue dans quelques lycées et  collèges de la région du Centre. Elle y a observé, avec satisfaction, la reprise  des activités de rentrée du troisième trimestre. Concomitamment, la ministre de l’éducation de base, Youssouf Adidja Alim, s’est soumise au même exercice et a  apprécié le relèvement du niveau d’hygiène de salubrité au sein des écoles maternelles et primaires  de Yaoundé.

Selon les informations diffusées sur les antennes de la Cameroon  Radio Television(CRTV),  les cloches de la rentrée scolaire 2017-2018 ont retenti  dans les établissements scolaires (publics, laïcs et confessionnels)  implantés dans les dix régions du Cameroun. Dans les principales métropoles du pays, l’ambiance de la reprise des classes a été marquée par la multiplication des points de bouchons aux premières heures de la matinée.

Les informations  en provenance des régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest ont confirmé le retour progressif à la normale dans les établissements scolaires  à la faveur des efforts déployés par les différents maillons de la communauté éducative de ces deux unités administratives en proie aux atteintes multiformes à l’ordre social et à la perturbation des activités scolaires depuis novembre 2016.

Pour rattraper les enseignements non dispensés pour diverses raisons, les autorités  publiques en charge de l’éducation ont prescrit aux responsables des établissements implantés dans les régions anglophones d’’organiser pendant la période des congés de Pâques, des cours de soutien dans le but d’améliorer le niveau de performance des apprenants.

En marge des activités de rentrée du troisième trimestre,  les travaux du Conseil national d’agrément des manuels scolaires et des matériels didactiques se sont ouverts ce lundi à Yaoundé,  sous la présidence de la ministre de l’éducation de base,  Youssouf Adidja Alim. Près de 1428  manuels soumis par 103 éditeurs nationaux et étrangers  vont être examinés pendant trois semaines par les membres de cette Commission présidée par Jean-Paul Komon. Les manuels retenus figureront dans les listes des livres homologués pour l’année scolaire 2018-2019.

Jean-Mathias KOUEMEKO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

17 − huit =