Maroua. Plus de 3 milliards pour lutter contre les inondations

L’argent servira à la sécurisation des berges du Mayo Kaliao et à protéger plus de 200 habitations dans la ville.

Pierre NGOM

C’est le ministre de l’Administration territoriale que le président de la République a mandaté pour aller porter la bonne nouvelle. Ce jeudi 23 août 2018, Paul Atanga Nji a donc annoncé aux populations de la ville de Maroua, dans l’Extrême-Nord du pays, que le gouvernement a décidé de débloquer un peu plus de trois milliards de francs CFA pour sécuriser les berges du Mayo Kaliao. Cela permettra d’éviter l’effondrement de plus de 200 habitations. « Le principal souci du chef de l’Etat est la protection des vies des personnes menacées par cette dégradation avancée des berges du Mayo Kaliao », a confié Paul Atanga Nji. A en croire le Minat, les travaux devraient démarrer dans les prochains jours. « Le chef de l’Etat a donné des instructions fermes pour que toutes les entreprises et les administrations concernées par le projet mettent tout en œuvre pour le démarrer », a-t-il indiqué précisant que « les fonds sont déjà débloqués, dès que les études vont être réalisées, les travaux vont commencer ».

Au nom du Président de la République et de Madame Chantal Biya, le Minat a par ailleurs remis un don spécial aux 187 familles de victime des intempéries de la nuit du 24 au 25 juillet dernier à Gakle, dans l’arrondissement de Maroua 1er. C’était au cours d’une cérémonie qui s’est déroulée à l’école publique de la localité en présence de nombreuses autorités administratives. Ce don est constitué des matelas, des sacs de riz et mil, du savon, de l’huile de table raffinée, des boites de sardines et une enveloppe financière. Une aide similaire a été également apportée aux 88 autres familles touchées par les mêmes intempéries à Kolofata.

Ce geste de cœur dont seul le couple présidentiel a le secret a été accueil avec joie par les populations. « C’est avec beaucoup de satisfaction, de joie et reconnaissance que nous recevons les dons du couple présidentiel. Au nom des populations de ces villages sinistrés, nous disons un grand merci à Mama Chantal Biya et à Papa Paul Biya », exulte Hamadoua Hamidou, le maire de la commune de Maroua 1er. La reconnaissance est d’autant plus grande que le couple présidentiel est toujours été présent à chaque que fois que le besoin s’est fait ressentir. Il y a par exemple deux ans, à la suite d’un sinistre similaire, Paul Biya avait instruit une dotation spéciale de 230 millions de francs CFA pour venir en aide aux 1512 personnes sinistrée dans la zone. Les populations qui invite le Président de la République à venir lancer sa campagne électorale dans à Maroua, promettent déjà de lui retourner l’ascenseur en votant massivement pour en sa faveur lors de l’élection présidentielle du 7 octobre prochain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

5 + 6 =