Cameroun – Assemblée nationale : le projet de loi de finances adopté

L’Assemblée nationale du Cameroun a, au cours d’une séance plénière tenue dans la nuit de 8 au 9 décembre, adopté le projet de loi portant loi de finances 2017.Cette séance a été marqué par la blessure à la tête de l’Honorable Richard Wallang, député RDPC de la Menchum (Majorité), victime d’un projectile (apparemment une chaussure) lancée par l’honorable Tomaino Ndam Njoya, député de l’UDC (Opposition) et épouse de M. Adamou Ndam Njoya, le président de ce parti.

Par ailleurs, présidée par l’Honorable Cavaye Yeguié Djibril, le président de la Chambre, cette séance a été très fortement perturbée par les députés du SDF qui, armés de Vuvuzela, ont tout fait pour empêcher son bon déroulement.

Les vidéos sur ces deux incidents font le tour des réseaux sociaux.

Les députés se sont en effet retrouvés à l’hémicycle de l’Assemblée nationale à Yaoundé pour examiner et adopter la loi de finances 2018 en présence des membres du gouvernement.

Selon les coutumes de la Chambre, l’honorable Koa Luc, rapporteur de la commission des finances et du budget, a procédé pendant plusieurs heures à la lecture intégrale du rapport.

A la suite de la lecture du rapport, le président de l’Assemblée nationale a ouvert la phase consacrée aux des questions réponses entre les députés et les membres du gouvernement. C’est alors que les élus SDF et de l’UDC, deux partis d’opposition, en ont profité pour lancer des actions de contestation. Comme au cours de la séance plénière consacrée à l’adoption du projet de loi sur la loi de règlement, les députés du SDF, fidèles à leur mot d’ordre de blocus, ont envahi la scène provoquant un vacarme qui rendait toute discussion inaudible.

Dans le brouhaha ainsi créé, Cavaye Yeguie a dû clore les discussions et le projet de loi de finances pour l’année 2018 a été adopté. Reste maintenant qu’il le soit aussi par le Sénat.

Moane Ehindi

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

5 × 3 =