Cameroun- Crise anglophone : La Manyu se mobilise pour le retour de ses fils réfugiés au Nigéria

Mamfe, dans le département de la Manyu, région du Sud-Ouest, a abrité samedi dernier, la toute première réunion de lancement de l’Initiative pour la Solidarité des fils et filles de la Manyu.

Mise en route par Victor Mengot, président de la grande  Association sociale, économique, culturelle et de développement  du département de la Manyu, par ailleurs ministre conseiller spécial à la présidence de la république, cette rencontre a enregistré la participation des forces vives  de ce département de la région du Sud-Ouest en proie à une forte menace sur sa sécurité et un déplacement forcé de ses  populations qui abandonnent les villages  pour se soustraire aux  bandes sécessionnistes et terroristes qui mettent leur vie en danger.

Dans le prolongement du service religieux qui a confié la réunion de Mamfe au Seigneur, le président de la MECDA, Victor Mengot et tous les orateurs qui se sont succédés à la tribune ont vanté les vertus de la paix et du vivre ensemble, ainsi que le respect des idéaux qui ont toujours fait la fierté du Cameroun et des Camerounais : la paix et l’unité.

A Mamfe, un vibrant appel a été lancé à tous les fils et filles du département de la Manyu qui, pour des raisons indépendantes de leur volonté, ont quitté leurs villages pour se réfugier dans les localités situées de l’autre côté de la frontière avec le Nigéria.  Ces fils et filles de la Manyu ont été invités à rentrer au village pour vaquer, comme d’habitude, à leurs occupations sous la protection des valeureuses forces de défense et de sécurité camerounaises.

L’Initiative pour la Solidarité des fils et filles de la Manyu a bien mesuré l’ampleur des dégâts causés depuis quelques mois par la récupération des revendications corporatistes des avocats et des enseignants des régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, par des terroristes se réclamant d’un certain mouvement sécessionniste. A cet effet, des dons de produits alimentaires d’une valeur de près de onze millions de F CFA réunis par les membres de l’Association ont été gracieusement distribués aux populations venues nombreuses vivre l’événement auquel ont également pris part les maires des communes de Mamfe, Akwaya, Eyumojock et Tinto.

Avant de se séparer, promesse a été faite par les forces vives de la Manyu mobilisées, de revenir bientôt pour reprendre le pouls de leur département.

J. KOMA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

onze + 19 =