Cameroun -Le gouvernement se penche sur les marchés publics

Le conseil de cabinet du mois de février, tenu le 1er mars 2018 dans les Services du Premier ministre à Yaoundé, a été l’occasion pour les membres du gouvernement réunis autour de leur chef Philemon Yang, de faire le point sur les marches publics et logements sociaux.

Avant de passer la parole aux chefs des départements ministériels concernés, le Premier ministre, dans son propos introductif, a tenu à revenir sur les instructions du président de la République, prescrivant de réduire au strict nécessaire les missions à l’étranger des membres du gouvernement et des agents de l’État, de même que les tailles des délégations constituées à cet effet. Aussi a-t-il rappelé, les déplacements   en avion des présidents des Conseils d’administration, des administrateurs, des directeurs généraux et des directeurs généraux-adjoints des entreprises et établissements publics, s’effectueront désormais en classe affaires, et seront subordonnés à l’autorisation préalable des ministres de tutelle technique et du chef du gouvernement.

De l’exposé du ministre délégué à la présidence de la République chargé des Marchés publics sur « les enjeux et perspectives de la dématérialisation des procédures de passation des marchés publics ».

S’agissant des agents publics, leurs déplacements à l’étranger dans le cadre des missions officielles s’effectuent en classe économique.  Ceux d’entre eux qui bénéficiaient à titre exceptionnel du privilège de voyager en première classe sont ramenés à la classe affaires. Le Premier ministre a demandé aux chefs de département ministériel et au ministre des Finances en particulier, de veiller au strict   respect   des classes de voyage correspondant à chaque agent public, dans l’attente de la révision en cours du décret y afférent.

Dans sa communication, le ministre délégué à la présidence chargé des marchés publics, Abba Sadou, a présenté les enjeux du ministre des Marchés publics a présenté les enjeux du « e­-procurement », le projet de dématérialisation des procédures de passation des marchés publics. Articulé en 03 phases, ce projet vise à rendre le système camerounais de la commande publique plus performant en termes de célérité, de transparence et de simplification des procédures.
Des actions ont été réalisées avec l’appui de la coopération coréenne au titre de la première phase   dudit   projet. Il s’agit notamment de l’opérationnalisation   de la plateforme de dématérialisation des documents utilisés dans le cadre des appels d’offres, dénommée « Cameroon on ligne e-procurement system » (COLEPS).

A cela s’ajoute la mise en place du cadre juridique régissant la dématérialisation des procédures. Pour terminer, le ministre Abba Sadou a annoncé la poursuite de la deuxième phase du projet comprenant notamment la constitution d’une banque de données statistiques et économiques dans le secteur des marchés publics; (ii) le développement de modules informatiques permettant la signature électronique des contrats, le suivi de l’exécution des marchés publics et le paiement en ligne des frais y relatifs.

Le ministre de l’Habitat et du Développement urbain, pour sa part, a exposé sur l’avancement du programme de construction des logements sociaux dans le cadre du Plan d’urgence triennal pour l’accélération de la croissance économique (PLANUT). Ce programme prévoit la construction de 800 logements au total, à raison de 100 logements par Région, hormis les villes de Yaoundé qui, pour leur part, bénéficient d’autres programmes en matière d’habitat social.

Le PLANUT prévoit parallèlement des équipements socio-collectifs, notamment une école primaire et maternelle, un centre de santé; un supermarché, des bâtiments à usage de bureaux ainsi que des aires de jeux.

Quant à l’état d’exécution de ce programme, l’on a appris que la phase des études est achevée et les travaux sont en cours dans toutes les Régions concernées. Le taux d’exécution à date est de 92% pour le site d’Ebolowa et s’élève à 35% en moyenne pour les 07 autres sites concernés.  La livraison des différents chantiers est prévue au cours de l’année 2018.

Le Premier ministre a prescrit au ministre des Marchés publics de finaliser les projets de texte en cours d’élaboration, afin de compléter l’architecture normative régissant la passation en ligne des marchés publics et de veiller à l’appropriation par tous les acteurs des outils du e-procurement, de manière à garantir les principes d’équité et de libre accès à la commande publique. Au ministre de l’Habitat et du Développement urbain, le chef du gouvernement a instruit de veiller à l’accélération de la cadence des travaux sur tous les sites et de lui soumettre une stratégie de commercialisation des logements sociaux.

Synthèse réalisée par Moane Ehindi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

16 − six =