Cameroun – Des mesures fortes pour lutter contre la montée des actes terroristes

Le gouvernement camerounais annonce des mesures fortes pour contrer les actes terroristes qui sont observés depuis quelque temps dans la région du Nord-ouest du Cameroun. C’est ce qui ressort du point de presse donné jeudi dernier à Yaoundé par le ministre camerounais de la Communication, Issa Tchiroma Bakary.

Le ministre camerounais de la Communication intervenait à la suite de l’explosion d’une bombe artisanale jeudi dans la matinée à Bamenda, la capitale de la région du Nord-ouest.

L’explosion de cet engin a fait trois blessés dans le corps de la police. Selon certains témoignages recueillis sur place, l’engin explosif en question était de fabrication artisanale, à base d’un cocktail Molotov d’environ 30 kg. Il était contenu dans une bouteille de gaz et relié à un téléphone portable.

La bombe a été placée sur un banc devant une pharmacie située non loin de l’hôpital régional de Bamenda au lieu-dit Hospital Round About. Elle a été découverte par un policier qui n’a pas eu le temps de donner l’alerte. En dehors des trois policiers qui ont été blessés en tentant de désamorcer la bombe, l’explosion n’a fait ni mort, ni causé des dégâts matériels importants.

L’explosion de cette bombe marque clairement une escalade dans la violence et notamment au recours aux bombes et d’autres actes terroristes. Le 16 septembre dernier déjà, deux bombes artisanales ont explosé à Bamenda. Un autre engin qui n’a pas explosé a été désamorcé par les force de défense.

A l’observation, en choisissant des lieux parmi les plus fréquentés pour poser leurs bombes, les auteurs de ces actes cherchent à faire le maximum de victimes. L’engin qui a explosé jeudi visait clairement les fonctionnaires qui allaient au travail.

Pour le gouvernement camerounais, les explosions de bombes enregistrées ces derniers temps auxquels on peut ajouter l’incendie de certains établissements scolaires sont considérées comme des actes terroristes et leurs auteurs traités comme tels.

Bien que le ministre de la Communication n’ait pas été explicite sur les mesures à prendre par le gouvernement, il y a tout lieu de penser qu’il va renforcer les mesures sécuritaires.

Moane Ehindi

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

7 + 19 =