Cameroun : Paul Biya réaménage le gouvernement

Paul Biya forme un nouveau gouvernement et crée un ministère de la Décentralisation et du développement local confié à Geoges Elanga Obam.

Parmi les autres faits marquants de ce réaménagement du gouvernement,  les nominations de Paul Atanga Nji au ministère de l’Administration territoriale, Mme Nalova Lyonga Pauline Egbeaux Enseignements secondaires, Samuel Mvondo Ayolo au Cabinet civil de la présidence de la République, Joseph LE à la Fonction publique, Jules Doret Ndongo au ministère des Forêts et de la Faune, Gaston Eloundou Essomba au ministère de l’Eau et de l’Energie, Elung Paul CHE comme secrétaire général adjoint de la présidence,  Galax Yves Landry Etoga au secrétariat d’État à la gendarmerie.

Des départs significatifs : Edgar Alain Mebe Ngo’o du ministère des Transports, Martin Belinga Eboutou du Cabinet civil, Basile Atangana Kouna du ministère de l’Eau et de l’Energie et Jean Baptiste Bokam du secrétariat d’État à la gendarmerie.

Par ailleurs, Louis Paul Motaze passe au ministère des Finances et est remplacé à l’Économie par Alamine Ousmane Mey. Rene Sadi et Joseph Dion Ngute (remplacé par Felix Mbayu au Commonwealth) sont nommés chargés de mission à la présidence.

Attendu depuis de longs mois, le gouvernement formé ce 2 mars par le président de la République apporte trois ou quatre réponses aux défis qui interpellent le Cameroun aujourd’hui. D’abord la crise anglophone. La réponse du chef de l’État a toujours consisté à dire qu’il fallait renforcer et accélérer le processus de décentralisation. Dans le même sillage, il vient de créer un ministère chargé de la Décentralisation et du développement local qu’il confie à un haut fonctionnaire réputé compétent et travailleur.

Deuxième point, toujours en rapport avec la crise anglophone, la nomination de deux anglophones à des postes stratégiques jamais occupés par eux auparavant : Paul Atanga Nji au ministère de l’Administration territoriale et Mme Nalova Lyonga Pauline Egbe au ministère des Enseignements secondaires.

Troisième point : du sang neuf au cabinet civil de la présidence de la République avec la nomination de Samuel Mvondo Ayolo et Oswald Baboke respectivement comme directeur et directeur adjoint du cabinet civil.

D’autres nominations sont intervenues qui visent à apporter du sang neuf au gouvernement et à apporter une nouvelle impulsion à l’action gouvernementale.

Moane Ehindi

Les ministères concernés par le remaniement :

Ministre de l’administration territorial : Atanga Nji Paul

Ministre de la décentralisation et du développement local – Elanga Obam Georges

Ministre de l’eau et de l’énergie : Eloundou Esssomba Gaston

Ministre de l’économie de la panification et l’aménagement du territoire : Alamine Ousmane Mey

Ministre des enseignements secondaires : Nalova Lyongha Pauline Egbe

Ministre des finances : Motaze Louis Paul

Ministre de la fonction publique et de la réforme administrative : Joseph LE

Ministre des Forets et de la faune : Jules Doret Ndongo

Ministre des transports : Ngale Bibehe Jean Ernest Massena

Ministre Délégué auprès du ministre de l’Economie de la panification et l’aménagement du territoire chargé de la planification: Tazong Ndukong Paul

Ministre délégué auprès du ministre des Finances : Yaouba Abdoulaye

Ministre Délégué auprès des Ministre des relations extérieure chargé du Commonwealth: Mbayou Félix

Ministre chargé des missions à la présidence de la république : Sadi Emmanuel ; Dion Ngute Joseph

Secrétaire d’Etat auprès ministre de la défense, chargé de la gendarmerie : Etoga Galax Yves Landy

Secrétaire auprès du ministre des transports, chargé des routes : Ndjodom Armand

Secrétaire général Adjoint de la présidence: Elung Paul CHE

Directeur du Cabinet civil de la présidence : Mvondo Ayolo Samuel

Directeur adjoint du cabinet civil : M. Osvalde Baboke

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

seize − 8 =