Cameroun-Sénatoriales : Le RDPC remporte 63 sièges sur 70

Réuni en audience solennelle ce jeudi, le Conseil constitutionnel a proclamé les résultats officiels des élections sénatoriales organisées au Cameroun le 25 mars 2018. Sur les 09 partis politiques qui ont participé  à  cette échéance, seulement deux ont réussi à obtenir des sièges. D’une part, le Rassemblement démocratique du peuple camerounais(RDPC) arrive en tête avec 63 sièges, et  d’autre part, le Social democratic front(SDF) occupe la deuxième position avec 07 sièges.

Le RDPC  a raflé tous les sièges dans les régions de l’Adamaoua, du Centre,  de l’Est, de l’Extrême-Nord, du Littoral,  de l’Ouest, Nord,  du Sud et du Sud-Ouest. Le SDF a gagné dans la région du  Nord-Ouest. Le taux de participation officiel est de 97,92%.

Le président du conseil constitutionnel, Clément Atangana, s’est félicité du bon déroulement des opérations électorales sur le territoire national, a  salué les avancées démocratiques du Cameroun et l’attachement des citoyens à l’unité nationale.

Selon les dispositions de la  loi  2012-001 du 19 avril 2012 portant code électoral, les 30 sièges de sénateurs restants seront pourvus  par décret présidentiel attendu dix jours au plus tard après ce 05 mars 2018, date de publication des résultats officiels.

La configuration du nouveau Sénat sera différente de celle de la mandature 2013-2018  finissante. Cette dernière était  tenue par cinq partis politiques, à savoir le RDPC(83), le SDF (14 sièges), l’ANDP (01 siège), le FNSC (01 siège)  et  l’UNDP (01 siège). Conformément  aux textes qui régissent le Sénat,  seuls le RDPC et le SDF ont  pu former des groupes parlementaires.

Créé à la faveur de la Constitution du 18 janvier 1996, le Sénat rentre dans l’histoire du Cameroun en 2013, année de l’organisation des premières élections sénatoriales au Cameroun. La première plénière de la chambre porte au perchoir, Niat Njifenji Marcel, originaire de la région de l’Ouest.

Jean-Mathias KOUEMEKO

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

dix-neuf − 19 =