Cameroun-Sénatoriales : Le RDPC tient la barque

L’heure est désormais à l’attente des résultats des élections sénatoriales qui se sont déroulées du 25 mars 2018 sur l’étendue du territoire national. Les premières estimations indiquent que le Rassemblement démocratique du peuple camerounais(RDPC) aurait raflé la mise dans neuf des dix régions du Cameroun. Le Social democratic front(SDF), selon les tendances disponibles, devrait avoir pris le dessus dans la région du Nord-ouest, soit 522 voix contre 434 pour le Rdpc (47,97%).

Dans les neuf autres régions, les résultats du Rdpc, en tête, se présentent comme suit : Adamaoua (62,78%), Centre (94,60%), Est (96, 05%), Extrême-Nord (88,89%), Littoral (77,21%), Nord (70%), Ouest (80,99%), Sud (98,74%), Sud-Ouest (77,88%). Pour l’instant, les positions de l’Undp, de l’Upc, de l’Udc… ne sont pas encore claires. Toutefois, le président Paul Biya, conformément aux dispositions constitutionnelles, pourra apporter des réajustements à la faveur de la nomination de 30 autres sénateurs.

Selon le directeur général d’Elections Cameroon (ELECAM), le taux de participation s’est situé à 97,36%. Dans les bureaux de vote, le scrutin a été conduit dans la sérénité, la sécurité et la sincérité. Le ministre de l’administration territoriale, Paul Atanga Nji, s’est d’ailleurs félicité de ce que les élections sénatoriales du 25 mars 2018 se sont déroulées comme l’a souhaité le président Paul Biya.

La suite du processus électoral mettra en scène le Conseil constitutionnel, organe chargé de gérer le contentieux électoral et de proclamer les résultats définitifs, au plus tard le 07 avril 2018.

A titre de rappel, le Sénat actuel comprend deux groupes parlementaires. L’un pour le RDPC et l’autre pour le SDF. La configuration qui semble se dessiner à l’issue des sénatoriales du 25 mars 2018 annonce forcément un scénario différent.

Jean-Mathias KOUEMEKO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

neuf + 1 =