Décès brutal de Youssoufa Daouda. La Nation perd un serviteur de la première heure

L’accident ayant coûté la vie à l’ex-ministre serait survenu ce mercredi 12 septembre 2018 sur le tronçon routier Douala-Yaoundé, à l’entrée de la ville de Yaoundé.

Charles ABEGA

Jusqu’à sa mort, Youssoufa Daouda occupait le poste de PCA de l’Université de Maroua.
Selon plusieurs sources, Youssoufa Daouda venait de Douala où il développe ses activités commerciales depuis sa mise en pension. Il avait donc 76 ans en sa date de décès, marié et père d’une grande famille.

L’homme en quelques dates

Originaire du Département du Mayo Tsanaga dans la région de la région de l’Extrême-Nord du Cameroun, Youssoufa Daouda est né le 29 Septembre 1942 à Garoua. Il effectue ses études primaires et secondaires à Garoua et à Yaoundé couronné par l’obtention d’un baccalauréat en sciences expérimentales au Lycée Leclerc en 1962. La même année, il est reçu au concours d’entrée à l’École Fédérale Supérieure d’Agriculture de Nkolbisson. Il en ressortira quatre années plus tard nanti du titre d’ingénieur agronome. Puis entre 1967 et 1979, il est pensionnaire de l’Institut des Hautes Études d’Économie Rurale de Paris pour une spécialisation en Économie rurale. Retour au Cameroun en 1969 pour embrasser l’administration. Juin 1970 il est promu Directeur de la Jeunesse au Ministère de la Jeunesse et des Sports, avant de devenir ministre de l’Élevage, des Pêches et des Industries animales en juillet 1972. En février 1973, il est nommé ministre du Développement Industriel et Commercial, avant de prendre la tête du Ministère de l’Économie et du Plan le 30 juin 1975. C’est par le Ministère de la Fonction Publique qu’il quittera le gouvernement au milieu des années 1980.

Il aura été entre-temps Président-directeur Général de la défunte Cameroon Airlines. Quand survient son décès tragique, Youssoupha Daouda est Président du Conseil d’Administration de l’Université de Maroua. Le puissant membre de l’élite de l’Extrême au sein de laquelle il apportait une contribution conséquente à chaque occasion, sera inhumé selon les rites funéraires de l’Islam, une religion à laquelle il a su rester attaché toute sa vie durant. Un attachement et une fidélité qu’il a également su vouer au RDPC et à son champion Paul Biya.

Le programme des obsèques prévoit :

  • Jeudi 13 Septembre 2018, arrivée de la dépouille par l’aéroport international de Douala.
  • Vendredi 14 Septembre 2018, prière mortuaire à la mosquée Ancien Étage à New-Bell Centre suivi de l’enterrement au cimetière du Bois des singes, à partir de 8 heures.
  • Samedi 21 Septembre 2018, Cérémonie de prière à sa résidence sise à l’ancien dépôt Guiness Bonapriso à partir de 13h30 minutes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

16 + 5 =