Palais de l’Unité : le Temps des réalisations no 47 est là

Le no 47 du Temps des réalisations, le magazine d’information du Cabinet civil de la présidence de la République. Il accorde une place à l’abondante activité du chef de l’État Paul Biya ces derniers mois. L’épouse du chef de l’État, Mme Chantal Biya qui a, elle aussi eu une abondante activité, pas été oubliée.

La visite au Cameroun de Patricia Scotland, l’audience que lui a accordée le président Paul Biya et le déjeuner d’État offert en son honneur par le couple présidentiel camerounais, en décembre dernier, aura été certainement été l’un des points saillants de l’actualité de ces trois derniers mois au Cameroun, compte tenu de l’actualité dans les régions du Nord-ouest et du Sud-ouest. Et la rédaction du Temps des réalisations ne s’y est pas trompée, elle qui a accordé une bonne vingtaine de pages abondamment illustrées à cette visite.

La visite de Patricia Scotland a révélé une convergence de vues sur divers aspects de l’actualité, notamment en ce qui concerne la crise qui frappe des régions du Nord-ouest et du Sud-ouest. En effet, la Secrétaire générale du Commonwealth a affirmé son attachement à l’unité et à la paix au Cameroun.

En fait, le président Paul Biya, et le Temps des réalisations en rend convenablement compte, a été sur tous les fronts ces derniers mois : participation au sommet Union-Africaine-Union européenne à Abidjan, au One Planet Summit à Paris avec, à la clé, deux importantes rencontres avec le nouveau locataire du Palais de l’Élysée, Emmanuel Macron.

Au plan national, l’importante déclaration faite à la presse à son retour d’Abidjan suite à l’assassinat par des terroristes de quatre éléments des forces de sécurité dans le département de la Manyu va marquer un tournant décisif dans la bataille que le président Paul Biya a engagé pour assurer la sécurité des hommes et des biens, la paix, ainsi que l’intégrité territoriale du Cameroun.

La finale de la coupe du Cameroun de football qui a opposé New Stars de Douala et UMS de Loum au stade Ahmadou Ahidjo de Yaoundé, en plus d’être une belle fête sportive, a été un grand moment de communion entre le chef de l’État et la jeunesse sportive.

A noter aussi, au plan diplomatique, la présentation des lettres de créance au président Paul Biya par un certain nombre d’ambassadeurs et chefs de mission diplomatiques accrédités à Yaoundé, dont notamment les Hauts Commissaires de Grande-Bretagne et d’Irlande du Nord, du Canada et du Nigeria, les ambassadeurs de Suisse, des Etats-Unis, de Russie, d’Égypte et d’Italie.

Le Temps des réalisations accorde par ailleurs une place significative à l’abondante activité de l’épouse du chef de l’État, Mme Chantal Biya. La Première dame a en effet présidé les travaux de la 25ème assemblée générale du CERAC; marraine des Coccinelles, une école primaire et maternelle située dans l’enceinte du Palais de l’Unité, elle y a présidé le 21 décembre la traditionnelle cérémonie de l’arbre de Noël. Elle a aussi été la Fondation Chantal Biya et au Centre Hospitalier de Recherche Appliquée en Chirurgie Endoscopique et Reproduction Humaine (CHRACERH).

Au final, ce numéro 47 du Temps des réalisations est un excellent document à lire et à conserver.

Mane Ehindi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

treize + quatre =