Présidentielle 2018. Déjà neuf candidatures enregistrées à Elecam

Après Paul Biya, Maurice Kamto et Akeré Muna, Garga Haman Adji, Adamou Ndam Njoya et Kum Ane Ihims ont fait enregistrer leurs dossiers respectifs le 17 juillet dernier au siège de Elections Cameroon à Yaoundé.

Olivier BOKALE

Ils sont désormais neuf en lice pour le fauteuil présidentiel. C’est du moins le nombre de dossier de candidature ayant été réceptionnés au siège d’Elections Cameroon (Elecam), depuis la convocation du corps électoral par le président de la République. Dans cette liste des prétendants à la magistrature suprême, figurent en bonne place le nom Paul Biya, le président. Il fait partie de la première vague des candidats qui se sont acquittés de cette exigence. Le dossier de candidature du porte étendard de la majorité présidentielle a été officiellement déposé vendredi 13 juillet dernier à Yaoundé. La mission confiée aux les bons soins de Samuel Mvondo Ayolo, directeur du Cabinet Civil de la présidence de la République, a été menée sous le contrôle de Jean Nkuete, secrétaire général du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (RDPC), parti au pouvoir.

A côté de cette candidature de poids, la direction générale des Elections a également enregistré la candidature de Boboro Kekomo. Pour cette course vers le Palais d’Etoudi, ce dernier se présentera sous les couleurs du Mouvement des travailleurs camerounais (MTC). Dans la même lancée, Bertin Kissop, leader du Cameroon Party for Social Justice (CPSJ), a lui aussi fait acte de dépôt de candidature auprès d’Elecam. Du côté du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (MRC), l’on s’est également acquitter de ce devoir en déposant le dossier de Maurice Kamto.

Isaac Feuzeu

Lundi dernier c’était le tour d’Akere Muna de déposer son dossier de candidature en vue de l’élection présidentielle du 07 octobre prochain. Au cours de ce déplacement en direction de l’instance en charge de l’organisation et la gestion des élections, le leader du « Mouvement Now », s’est fait enregistré sous la bannière du parti FPD. « C’est un parti qui remplit les conditions légales pour cautionner un candidat », a-t-il déclaré. Quelques heures plus tôt, Isaac Feuzeu, président du Mouvement pour l’émergence et le réveil du citoyen (Merci), était l’hôte du deuxième étage de l’immeuble siège d’Elecam. Reçu par la Commission chargée de la réception des dossiers, Isaac Feuzeu était accompagné pour la circonstance du secrétaire permanent du Groupe des partis politiques pour le dialogue national (GPDN), une plateforme qui l’a porté à sa tête le 29 juin dernier.

Ndam Njoya et Garga… en lice

Dans la journée du 17 juillet dernier, l’activité a Elecam a été marquée par le dépôt de dossier de candidature de quelques vieux routiers de de la présidentielle au Cameroun. D’abord Garga Haman Adji. Le président de l’Alliance pour la démocratie et le développement (ADD) a tenu à déposer personnellement son dossier à Elecam. Adamou Ndam Njoya, le président de l’Union démocratique du Cameroun (UDC), quant à lui a adopté une démarche différente. Son dossier a été acheminé mardi dernier, via deux mandataires. Mais la révélation du jour aura été Kum Ane Ihims. Sorti du bois ce 17 juillet, sa candidature est portée du Bilingual Yaounde Political Party (BIYP Party).

Les candidatures déclarées de Josua Osih du SDF et Cabral Libii du parti Univers restent donc à confirmer par un acte effectif de dépôt.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

seize − 13 =