Présidentielle 2018. Jour de clôture des dossiers de candidature

Ce 19 juillet 2018, vont se refermer à 23h59, les services chargés de recevoir les déclarations de candidature au niveau de la direction générale d’Elecam à Yaoundé, et dans les démembrements régionaux, dans le cadre du scrutin du 7 octobre prochain.

Marlyse ABENG

Le bal de déclaration de candidature et de dépôt des dossiers des candidats à l’élection présidentielle du 7 octobre prochain au Cameroun s’est poursuivi cette semaine. D’ailleurs, ils n’ont plus que quelques heures pour le dépôt de leurs dossiers de candidature. Ce 19 juillet 2018, marque en effet, la clôture desdits dossiers faisant acte de candidature de ces candidats de la dernière heure. La direction générale d’Elecam à Yaoundé, et ses démembrements régionaux chargés de recevoir ces dossiers, vont refermer leurs portes à 23h59 minutes. Entre temps, la commission d’Elecam chargée de la réception des dossiers de candidatures à l’élection présidentielle de 2018 continue de recevoir les prétendants à la magistrature suprême. Au 18 juillet 2018, une quinzaine de dossiers avait déjà été reçues.

Le lundi 16 juillet, deux nouveaux candidats se sont rendus au siège d’Elecam, où ils se sont pliés aux formalités de dépôt de leurs dossiers. Isaac Fezeu, président du Merci, précédemment candidat à l’élection présidentielle de 2011, s’est présenté à la commission de réception des candidatures et remis son dossier. A sa suite, Akere Muna, leader du mouvement NOW et candidat investi par le FPD, s’est lui aussi rendu à Elecam. L’ancien bâtonnier qu’accompagnait une forte délégation, s’est une nouvelle fois exprimé sur la possibilité d’une coalition avec les autres partis d’opposition. A ce sujet, il affirme : « La tâche qui m’incombe c’est de réunir l’opposition pour que nous puissions ensemble, être fort pour aider notre pays à aller de l’avant. La coalition c’est pour les élections et non pour le dépôt des dossiers. Pour coaliser, il faut savoir avec qui on le fait. Ça s’est une étape critique pour savoir avec qui on se mettra.

De cette quinzaine de candidatures déjà déposées, l’on peut citer celles de Borobo Kekomo, candidat indépendant, de Paul Biya du Rdpc, deMaurice Kamto du Mrc et de Bertin Kisob du Cameroon Party for Social Justice (Cpsj). Joshua Osih du Social Democratic Front (Sdf), Adamou Ndam Njoya de l’Union démocratique du Cameroun lui aussi candidat à l’élection présidentielle, a déposé son dossier de candidature déjà, tout comme Garga Haman Adji, le président de l’Alliance pour la démocratie et le développement (ADD). La clôture des dépôts de ces dossiers va ouvrir la voie à une autre phase tout aussi importante, dans ce processus électoral enclenché le 9 juillet dernier. Celle de l’examen des dossiers reçus par le Conseil électoral d’Elecam, dans le but d’accepter ou de déclarer l’irrecevabilité d’une candidature.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

1 + 15 =